F1

Lance Stroll et sa «poubelle»

Lance Stroll et sa «poubelle»

Christian Tortora

Publié 13 mai 2018
Mis à jour 13 mai 2018

Eh bien c’est un deuxième succès pour Lewis Hamilton.

Le pilote de Mercedes a été magistral au Grand Prix de Barcelone.  Il a n’a commis aucune faute et il a dominé toute cette course, suivi de Valtteri Bottas qui a terminé en deuxième place.

Ce Grand Prix n’a pas été spectaculaire, si ce n’est qu’au départ. Au premier virage, Romain Grosjean, sur sa Haas, a joué les quilles. Pendant ce temps-là, il y en a un qui a eu peur et c’est le jeune Pierre Gasly au volant de sa Toro Rosso. Dans l’hécatombe, il a arraché la moitié de la voiture derrière.

On est passé près d’une catastrophe.

Le reste a été assez limpide. Max Verstappen a remonté et remonté. Mais devant Sebastian Vettel, il ne l’a pas fait.

Stroll et sa «poubelle»

Quant à Stroll, avec sa poubelle - le mot est juste -, il a quand même complété ce Grand Prix de peine et de misère.

Mais bon, il a fini en 11e place.

C’est pas mal du tout pour un garçon qui conduit une savonnette.

Échec pour Ferrari

Ferrari a perdu beaucoup à ce Grand Prix, parce que Vettel a été obligé de s’arrêter deux fois pour changer de pneumatique contre une fois pour les Mercedes.

Ensuite, cerise sur le gâteau, l’abandon de Kimi Raikkonen. Là il faut se poser des questions : au classement du championnat, Hamilton prend un peu les devants.  Ce n’est pas énorme, parce qu’il reste encore beaucoup de courses à disputer.

Mais c’est quand même important 78 points pour Vettel. Hamilton est à 95, Bottas est à 58 et Raikkonen est à 48, talonné par Daniel Ricciardo à 47. Il y aura maintenant un Grand Prix des plus prestigieux dans rues de Monaco, on va avoir droit à un duel avec Vettel, recordman de la Principauté.

Écoutez l'analyse de Christian Tortora dans la vidéo, ci-dessus.