Destination Coupe Stanley

Zachary Fucale est «déjà prêt pour la prochaine saison»

Publié | Mis à jour

Après une saison forte en émotions, l’espoir des Canadiens de Montréal Zachary Fucale se dit serein quant à son avenir avec le Tricolore et se prépare aux deux scénarios qui s’offrent à lui alors que son contrat professionnel arrive à échéance cet été.

Le gardien de but de 22 ans a affirmé, jeudi en exclusivité à l’émission Destination Coupe Stanley, que cette saison a été l’année la plus enrichissante dans son cheminement personnel.

«J’étais habitué de jouer beaucoup de matchs dans les dernières saisons, a expliqué le choix de deuxième ronde des Canadiens en 2013.  En disputant moins de rencontres avec le Rocket de Laval en 2018, il fallait que je sois au sommet de mes performances afin de remporter chacun de mes départs et d’aider le mieux possible mes coéquipiers.»

L’ancien membre des Mooseheads de Halifax a dû focaliser sur les séances d’entraînement afin de se garder en forme et de s’améliorer dans le but de regagner son poste de gardien partant.

«Je passais deux heures sur la glace à chaque séance d’entraînement. Je pratiquais les échappées avec mes coéquipiers et j’ai pu m’améliorer énormément grâce à l’entraîneur des gardiens du but du Rocket, Marco Maciano», a-t-il mentionné.

Bilan des premières saisons

Fucale a également effectué un retour sur ses premières années dans la LAH et dans l'ECHL.

«Je ne savais pas à quoi m’attendre à mon arrivée avec les Icecaps de St-John’s à mon arrivée chez les pros, a avoué Fucale. J’ai eu l’opportunité de disputer la majorité des rencontres du calendrier régulier et je croyais pouvoir poursuivre sur cette lancée.»

Les saisons suivantes ont cependant été un peu plus éprouvantes sur la patience du cerbère. «J’ai été cédé à deux reprises au Beast de Brampton dans l'ECHL, admet Fucale. Ça a été une période un peu plus difficile et j’ai eu plusieurs questionnements quant à mon parcours professionnel.

Il a d’ailleurs ajouté que ces moments n’ont pas été agréables à vivre, mais qu’il a su reconstruire sa confiance grâce à sa participation à la coupe Spengler et à ses rappels dans la LNH par les Canadiens, sans toutefois disputer de parties.

Malgré des moments quelques peu plus difficiles, le portier du Rocket se dit toujours en amour avec le hockey et a déjà hâte d’entamer sa prochaine saison, peu importe où il se trouvera.

Voyez l’entrevue de Dave Morissette avec Zachary Fucale ci-dessus.