Destination Coupe Stanley

Moitié Bruins, moitié Lightning, mais 100% hockey

Publié | Mis à jour

Rencontrés par Andy Mailly-Pressoir à Québec, mercredi, Annie et André Boivin sont des partisans d’équipes rivales au deuxième tour des séries. L’un est partisan du Lightning de Tampa Bay, l’autre appuie les Bruins de Boston.

« On est en discorde, en chicane de couple depuis une semaine! On se parle plus », rigole Annie qui ne cache pas son soutien pour les «Big Bad Bruins».

Les parents du petit Alexis n’arborent pas les couleurs des mêmes équipes en éliminatoires, mais leur amour déborde pour leur garçon de sept ans, remis d’une leucémie.

Unis par le hockey, le couple Boivin peut aujourd'hui compter sur un jeune homme en pleine santé qui passe le plus clair de son temps à profiter de la patinoire de hockey balle que lui ont fait cadeau la Fondation Rêves d’enfant et la plateforme de financement participatif La Ruche, en compagnie de ses amis du quartier.

« C’est malade. Les jeunes jouent tout le temps. Ça fait plaisir de les voir s’amuser, raconte André. Les papas aussi, des fois, ont va jouer avec eux pis on a beaucoup de fun! »

Allez à la rencontre de la famille Boivin avec Andy Mailly-Pressoir dans la vidéo ci-haut.