Canadiens

Tomas Plekanec: «Ma priorité est de jouer pour les Canadiens»

Publié | Mis à jour

L'attaquant des Maple Leafs de Toronto Tomas Plekanec ne reviendra probablement pas avec la formation de la Ville Reine en 2018-2019. Et son souhait premier serait de revenir avec l'équipe qui l'a repêché en 2003.

C'est du moins ce que le joueur d'avant a déclaré lors de l'émission Destination Coupe Stanley AM sur les ondes de TVA Sports, mardi.

«Évidemment, comme je l'ai dit avant, ma priorité est de jouer pour les Canadiens de Montréal, a souligné Plekanec. Mais je ne sais pas ce qui se passera. Je ne connais pas les plans de Marc (Bergevin) et de Claude Julien. Alors tout est ouvert à partir de maintenant jusqu'au 1er juillet.

«Mon coeur est à Montréal. Comme je l'ai dit, ma priorité est Montréal. [...] Mais les choses peuvent se passer différemment.»

Plekanec a disputé 981 rencontres avec les Canadiens depuis la saison 2003-2004. Toutefois, en février dernier, le directeur général du CH, Marc Bergevin, l'a envoyé à Toronto contre un choix de deuxième tour en 2018, l'attaquant Kerby Rychel et le défenseur Rinat Valiev.

Celui qui portait le numéro 19 avec les Leafs a amassé deux aides en 17 duels avec les Leafs en saison régulière, ajoutant quatre points en sept matchs éliminatoires.

«C'était amusant, a continué le Tchèque. C'était toute une expérience pour moi. Être des éliminatoires, c'est quelque chose que tout joueur aime. J'ai vraiment apprécié.»

Plekanec est également revenu sur sa relation avec l'entraîneur-chef des Maple Leafs, Mike Babcock.

«J'ai eu la chance de jouer mon rôle, de jouer de la manière dont j'étais habitué à Montréal, a confié le Tchèque de 35 ans. De plus, j'ai joué avec de grands joueurs en Patrick Marleau et Mitch Marner. C'était si amusant de jouer avec eux. J'ai l'impression que nous avons fait du bon travail pour la presque entièreté des séries éliminatoires. La confiance que m'a accordée Mike Babcock pour m'insérer dans la formation a augmenté ma confiance. J'étais content d'aider ces gars.»

Avec 998 parties derrière la cravate dans la LNH, Plekanec n'est qu'à deux rencontres du plateau des 1000.

«Ce serait incroyable, a laissé entendre Plekanec à l'idée disputer sa 1000e partie dans le circuit Bettman dans l'uniforme bleu-blanc-rouge. Ce serait tout un accomplissement, quelque chose que je n'ai jamais rêvé lorsque j'étais enfant. Je me considère extrêmement chanceux d'avoir fait partie des équipes évoluant dans les deux plus gros marchés du Canada ou du monde. Je suis une personne chanceuse.»

Voyez l'entrevue intégrale de Plekanec dans la vidéo ci-dessus.