Columbus Blue Jackets v Washington Capitals - Game Five

Crédit : AFP

LNH

Injuste pour Alexander Ovechkin

Injuste pour Alexander Ovechkin

José Théodore

Publié 01 mai 2018
Mis à jour 01 mai 2018

Mon bon ami Alexander Ovechkin connaît ses meilleures séries éliminatoires. Je trouve toutefois injuste que l’on tente toujours de transformer un duel entre les Penguins et les Capitals en un duel entre lui et Sidney Crosby.

Je ne vous surprends pas en disant qu’encore une fois, j’espère voir les Capitals se rendre jusqu’au bout. Personne ne peut nier le fait qu’Ovechkin est un grand joueur, mais ça m’agace qu’on le blâme toujours pour les insuccès des Capitals en séries et les critiques n’ont pas tardé au premier tour.

On se souvient que les Capitals ont perdu leurs deux premiers matchs à la maison contre les Blue Jackets et encore une fois, on blâmait Ovechkin. Pourtant, dans le deuxième match, il avait eu deux mentions d’aide et 10 tirs. Il n’a jamais abandonné et il a joué du gros hockey tout au long de la série.

Il ne fait aucun doute qu’il a été le joueur clé en compagnie du gardien Braden Holtby. «Ovy» a marqué deux buts dans le match décisif contre Columbus, dont un devant le filet sur un retour de lancer, ce qui n’est pas son endroit habituel.

Après la défaite dans le premier match de la série contre les Penguins, on disait encore que Crosby avait eu le meilleur sur Ovechkin. Pourtant, mon vieil ami avait obtenu un but et une aide.

Je vous avoue qu’après ce match, je me suis dit que le complexe d’infériorité des Capitals venait de refaire surface.

J’ai toutefois été agréablement surpris de leur performance dans le second match. Ils ont rebondi et fait preuve de caractère. Je crois encore en leurs chances, d’autant plus que les Penguins sont privés d’Evgeni Malkin.

C’est peut-être la meilleure chance des Capitals de vaincre finalement les Penguins. En plus, le gardien Matt Murray est inégal, tout comme en saison régulière. Murray réussit toutefois à faire les gros arrêts quand ça compte le plus.

Je ne sais pas comment cette série va se terminer, mais si jamais les Penguins sont éliminés, on ne blâmera pas Crosby. Par contre, si les Capitals perdent, on va encore montrer du doigt Ovechkin et je trouve ça injuste. Lorsque je le regarde jouer, je vois un gagnant. Et tout comme Crosby, jusqu’ici, il a sept buts en huit matchs.

La fin pour Tortorella?

Les Blue Jackets ont encore une fois échoué en séries éliminatoires, subissant quatre revers d’affilée après avoir pris une avance de 2-0 contre les Capitals. Est-ce la fin pour l’entraîneur-chef John Tortorella? Leur gardien, Sergei Bobrovsky, n’a pas été mauvais, mais à nouveau, il n’a pu faire la différence.

Gardiens ordinaires

J’ai rarement vu deux gardiens être aussi ordinaires dans un match numéro sept que dans celui opposant les Bruins de Boston aux Maple Leafs de Toronto. Les Bruins ont gagné 7 à 4 malgré leur gardien, Tuukka Rask. Quant à Frederik Andersen, il a connu des hauts et des bas dans cette série. Il est encore jeune et je vais attendre avant de le juger. Une chose est certaine, les Leafs ont besoin d’au moins deux bons défenseurs.

Le plan de Babcock

L’entraîneur des Maple Leafs de Toronto, Mike Babcock, s’est tellement entêté à faire jouer Tomas Plekanec contre le trio de Patrice Bergeron qu’il a réduit le temps de jeu de son meilleur joueur, Auston Matthews. J’aurais accepté cette tactique de la part de Claude Julien avec une équipe comme le Canadien, mais lorsque tu peux miser sur un joueur dominant comme Matthews, il doit être sur la glace le plus souvent possible.

Le retour de Roy

La Floride vient de perdre un résident québécois avec le retour de Patrick Roy derrière le banc des Remparts de Québec et c’est une excellente décision de sa part. C’est bon pour les Remparts, c’est bon pour la Ligue de hockey junior majeur du Québec et c’est bon pour lui. Dans le hockey, tu ne peux rester inactif trop longtemps, sinon tu te fais oublier. On verra ce que l’avenir lui réserve, mais au moins, il se donne une chance de revenir dans la Ligue nationale. Si ça n’arrive pas, je sais qu’il aura beaucoup de plaisir à diriger les Remparts. Il a toujours été un passionné.

Grosse prise du CH

Les Canadiens viennent de réaliser un excellent coup avec l’embauche de Dominique Ducharme au poste d’entraîneur adjoint. Claude Julien aime donner beaucoup de responsabilités à ses adjoints et Ducharme apportera de nouvelles idées. De plus, il connaît les joueurs juniors à fond et il aura certainement des recommandations intéressantes dans le recrutement de nouveaux talents. Son arrivée ne peut être que bénéfique à la progression de Jonathan Drouin qu’il a dirigé pendant trois ans à Halifax.

Troisième à la loterie

Dommage que les Canadiens n’aient pas gagné à la loterie Rasmus Dahlin, mais le CH devrait tout de même repêcher un excellent joueur au troisième rang. J’ai joué au golf avec les Tchèques Martin Havlat et Ondrej Pavelec, dimanche. Les deux m’ont dit énormément de bien de leur compatriote de 18 ans Filip Zadina, des Mooseheads de Halifax. Zadina est l’un des trois meilleurs espoirs du repêchage et, selon eux, il serait toute une acquisition pour les Canadiens s’il était encore disponible au troisième rang. Il a marqué 44 buts en 57 matchs cette saison.

Hellebuyck solide

Le gardien des Jets de Winnipeg, Connor Hellebuyck, n’a pas tardé à s’imposer face aux Predators de Nashville. Il a été extraordinaire dans le premier match, stoppant 47 des 48 tirs dirigés vers lui. Pekka Rinne devra voler un match à Winnipeg et se concentrer sur son travail plutôt que sur celui de ses défenseurs. Jusqu’ici, Rinne n’a pas joué comme un finaliste au trophée Vézina en séries.