Impact

En manque de qualité

Publié | Mis à jour

La défaite de l’Impact contre Atlanta United, samedi dernier, a exposé certaines lacunes criantes dans l’effectif de l’équipe.

Oui, il y a des joueurs de talent au sein de cette formation. Mais il n’y en a pas tout à fait assez. Une phrase débitée par l’entraîneur Rémi Garde après la rencontre, samedi, disait tout :

«Après, il y a des tireurs de coups francs magnifiques en face, des virtuoses, on a fait ce qu'on a pu avec nos moyens face à cette équipe.»

En jetant un coup d’œil aux ressources du bleu, blanc et noir, on constate qu’il y a des manques à plusieurs endroits.

L’équipe aurait besoin d’un attaquant, parce que Matteo Mancosu accumule les pépins physiques et Anthony Jackson-Hamel est à la peine en ce début de saison.

L’équipe aurait besoin d’un milieu de terrain, parce que Ken Krolicki, une verte recrue qui évoluait dans les rangs universitaires l’an dernier, obtient des départs en série. Le jeune homme est très volontaire, mais a beaucoup trop de responsabilités sur les épaules.

L’équipe a besoin d’un défenseur aussi, parce que les blessures et les cartons n’arrêtent pas.

La fenêtre de transferts actuelle, en MLS, se termine demain. Les équipes pourront de nouveau effectuer des mouvements de personnel seulement en juillet.

Quelles sont les possibilités de l’état-major de l’Impact à l’heure actuelle?

Notre journaliste Nicolas A. Martineau est revenu sur la question, aujourd’hui.

C’est à voir dans la vidéo ci-dessus.