Canadiens

Michel Bergeron : «Le début d’une foulée de changements»

Publié | Mis à jour

Michel Bergeron a vu l’un de ses vœux être exaucé, vendredi, lorsque Dominique Ducharme a été embauché par les Canadiens de Montréal.

Écoutez les commentaires de Michel Bergeron dans la vidéo, ci-dessus.

À lire aussi : Dominique Ducharme en cinq tweets 

Selon «Bergie», l’ex-instructeur en chef des Voltigeurs de Drummondville était un incontournable pour améliorer l’équipe après une saison difficile.

«C’est une bonne nouvelle pour Dominique Ducharme et pour les Canadiens. On parle de renouveau. Ducharme a travaillé avec les jeunes avec des styles différents», a-t-il insisté sur les ondes de TVA Sports, au bulletin du midi, peu après l’annonce.

«Malheureusement, il y a des adjoints qui perdent leur emploi. Mais quand tu n’as pas de bons résultats sur le plan collectif et individuel, tu dois prendre des décisions.»

Le «Tigre» s’interroge sur le rôle qu’occupera Ducharme derrière le banc, comme adjoint à Claude Julien.

«Il y a beaucoup de questions sans réponses. Jean-Jacques Daigneault était entraîneur des défenseurs. Ducharme remplace-t-il Jean-Jacques ou est-il simplement adjoint à Julien? Ça reste à voir»

Nonobstant l’incertitude, Bergeron croit qu’il s’agit du commencement d’un mouvement de personnel pour relancer le CH et changer la culture.

«Ce n’est que le début d’une foulée de changements chez le Canadien, prédit-il. On vient de prendre une décision pour la patinoire. Prendra-t-on des décisions à l’étage concernant ceux qui ont recommandé des joueurs que le Canadien a embauchés dans les dernières années?

«Va-t-on remercier des adjoints de Bergevin, comme Rick Dudley et Scott Mellanby? Parce que je ne voudrais pas qu’on nous dise ‘on a fait des changements. On a trouvé des coupables’. Daigneault n’a rien eu à voir avec les déboires de l’équipe.»

«En même temps, c’est tellement une bonne nouvelle pour le Canadien. On est tous content pour Dominique Ducharme.»

Et Joël Bouchard, lui?

Le nom de Ducharme circulait partout depuis quelques semaines et il était impossible de dissocier son nom des Canadiens de Montréal, même si plusieurs le pressentaient pour devenir l’instructeur en chef du Rocket de Laval.

L’autre candidat qui est sur toutes les lèvres est le pilote de l’Armada de Blainville-Boisbriand, Joël Bouchard.

«Je pense qu’on attend la fin de saison de l’Armada pour embaucher Bouchard, déduit Bergeron. «Il est un ancien défenseur dans la LNH. Je crois que d’autres décisions seront annoncées dans les prochaines semaines ou le prochain mois.»

«Je suis un peu sous le choc, car j’étais sûr que Ducharme aboutirait à Laval. Tout n’est pas fini. On n’a pas encore nommé le nouvel entraîneur du Rocket. Il y a beaucoup de questions sans réponses.»

«Je regardais l’organigramme du Canadien. Je voyais Bouchard avec près de Claude Julien...»