Columbus Blue Jackets v Washington Capitals - Game Two

Crédit : AFP

Séries 2018

Alexander Ovechkin veut sa vengeance

Publié | Mis à jour

En venant à bout des Blue Jackets de Columbus, Alexander Ovechkin et ses Capitals de Washington auront l’occasion de réussir là où ils ont échoué au cours des deux années précédentes: vaincre les Penguins de Pittsburgh en séries éliminatoires.

Les deux clubs ont croisé le fer en deuxième ronde au cours des deux derniers tournois printaniers. En 2016, la troupe de Sidney Crosby l’avait emporté en six matchs, avant de triompher en sept rencontres en 2017.

Chaque fois, la formation de la Pennsylvanie a poursuivi son chemin jusqu’à la conquête de la coupe Stanley.

«Je ne peux plus attendre, a dit Ovechkin, dans une entrevue accordée tout juste après la victoire de 6-3, lundi. C’est une opportunité pour nous de faire un pas dans la bonne direction. Évidemment, ils sont doubles champions en titre, ils savent jouer. Ils sont capables de gérer la pression. Ce sera une énorme série pour nous.»

La part du capitaine

Avec un doublé, lundi, Ovechkin a dépassé le plateau des 50 buts en séries éliminatoires. Il en compte 51, totalisant 98 points en 103 matchs. En 20 parties contre les Penguins lors des éliminatoires, le Russe a récolté 12 buts et 26 points.

Cette contribution n’a toutefois pas été suffisante pour permettre aux Capitals de vaincre les Penguins lors des dernières saisons. L’entraîneur-chef Barry Trotz croit néanmoins que son attaquant-vedette est meilleur qu’il ne l’a jamais été.

«Il est gros, il est fort et il peut marquer beaucoup de buts, a tout d’abord avancé Trotz, selon le site officiel de la Ligue nationale de hockey. Il a évolué dans plusieurs aspects du jeu. Il ne se contente pas de rester dans le cercle des mises au jeu.»

En plus de son doublé, «Ovi» a également bloqué deux tirs dans la dernière victoire des siens. Un geste qui lui a valu beaucoup de crédit de ses coéquipiers, selon l’instructeur.

«Il faut bloquer des tirs quand c’est nécessaire. Je lui donne probablement plus de crédit pour ça que pour ses buts, parce qu’on s’attend à ce qu’il marque des buts.»

Une nouvelle année

Il s’agira d’un 10e affrontement en séries entre les deux concessions. Les Penguins en ont remporté neuf, dont les sept derniers. Ovechkin croit toutefois que les insuccès du passé ne dicteront pas les résultats de cette saison.

«Nous avons connu des difficultés lors de la deuxième ronde, mais nous croyons en nous. Ne regardez pas ce qui est arrivé dans les années passées. Nous sommes cette année. C’est une nouvelle saison. C’est une nouvelle série.»