F1

Ricciardo et Red Bull opportunistes

Ricciardo et Red Bull opportunistes

Christian Tortora

Publié 15 avril 2018
Mis à jour 15 avril 2018

Peu de gens s’attendaient à voir l’Australien David Ricciardo s’imposer au Grand Prix de Chine, mais le pilote Red Bull s’est montré habile et surtout opportuniste pour finalement enlever la victoire, dimanche.

Au départ, les rouges, en première ligne, s'élancent, mais Sebastian Vettel ferme la porte à Kimi Räikkönen au premier virage. Bien placé, Valtteri Bottas avec sa Mercedes monte à la deuxième place. La suite fut un peu tranquille et un peu limpide.

Puis, le jeune Pierre Gasly, sur sa Toro Rosso, qui avait très bien fait au Grand Prix de Bahrein, s'accroche avec son coéquipier. Il y a des débris sur la piste un peu partout et la voiture de sécurité sort. À ce moment-là, Max Verstappen et son coéquipier Ricciardo rentrent aux stands pour changer les pneus, au 36e tour.

C'est à ce moment que tout change. Ricciardo remonte ensuite le peloton : la chasse a commencé.

L’Australien passe Lewis Hamilton, puis Räikkönen, puis Vettel. Au 44e tour, accrochage encore, cette fois entre Verstappen et Vettel. Ricciardo passe finalement Bottas pour prendre la tête de l’épreuve.

Hamilton, que tout le monde attendait lors de ce Grand Prix, ne pourra rien suivre. Le Britannique déclare ensuite qu’il n’avait «même plus de pneus».

Cette course a finalement été une bonne opportunité pour Red Bull. Maintenant, Vettel reste toujours en tête au classement avec 55 points, Hamilton en a 45, Bottas 40 et Ricciardo, 37.

Rendez-vous en Azerbaïdjan

On a assisté à un super weekend à Shanghai. On aimerait que tout ceci continue pour le reste du championnat. Le prochain Grand Prix a lieu dans 15 jours à Baku, en Azerbaïdjan.

Il faut se rappeler que le Québécois Lance Stroll y était monté sur la troisième marche du podium.

D’ailleurs, Stroll, aujourd'hui, ne s'est pas trop mal débrouillé malgré les faiblesses de sa Williams, parce qu'à un moment, il était dixième. Il a finalement pris la 14e place.