Destination Coupe Stanley AM

LNH: déjà plusieurs coups discutables

Publié | Mis à jour

Les séries éliminatoires ne sont veilles que deux jours et déjà les gestes disgracieux sont présents en grand nombre dans la Ligue nationale de hockey.

Tout d’abord, le défenseur des Kings de Los Angeles Drew Doughty a écopé d’une suspension d’une partie en raison da sa mise en échec à la tête de l’attaquant des Golden Knights de Vegas William Carrier, mercredi.

Mise en échec de Drew Doughty sur William Carrier - TVA Sports

Puis, jeudi, le joueur d’avant des Maple Leafs de Toronto Nazem Kadri a, notamment, a donné un coup vicieux à l’attaquant des Bruins de Boston Tommy Wingels.

Et selon toute vraisemblance, Kadri devrait être lui aussi suspendu.

«Ça devrait être le cas, a souligné l’ex-arbitre de la LNH Stéphane Auger lors de l’émission Destination Coupe Stanley AM sur les ondes de TVA Sports. On s’entend qu’on ne voit plus ça souvent dans le hockey. On voyait dans le courant de la partie la frustration du côté des Leafs. On a vu Kadri donner un coup de genou à Nash. Après ça, on a eu une charge derrière le filet. Et il y a eu ce geste disgracieux.

«Il va y avoir une audience avec la Ligue nationale. Je m’attends à au moins trois parties. Il faut comprendre qu’en séries éliminatoires, on double à peu près le nombre de parties en saison régulière. Donc un trois parties équivaut à un cinq ou six parties en saison régulière.»

Au cours de sa carrière, Kadri a dû débourser environ 400 000 $ en salaire en raison de suspensions et amendes. Le numéro 43 a donc déjà plusieurs taches à son dossier; quelque chose qui sera pris en compte par la LNH.

«C’est certain que la LNH veut passer un message, a continué Auger. Hier, on est eu des matchs excitant, mais tout ce qu’on voit ce matin, c’est le geste de Kadri et la LNH ne veut pas ça.»

Outre l’incident de Kadri, jeudi, l’attaquant des Capitals de Washington Tom Wilson y est allé d’une charge à l’endroit du joueur d’avant Alexander Wennberg des Blue Jackets de Columbus.

«Les joueurs veulent punir les autres joueurs avec les mises en échec, ce qu’on voit un peu  moins en saison, a confié Auger. Il y a eu un petit contact à la tête, ce que je vois, c’est une charge. Les arbitres ont donné une pénalité pour assaut. Je ne suis pas sûr si la Ligue va punir ce geste.»

À voir dans la vidéo ci-dessus.