Destination Coupe Stanley AM

Une page blanche à remplir pour «Destination Coupe Stanley AM»

Publié | Mis à jour

C’est parti : le talk-show sportif matinal «Destination Coupe Stanley AM» a tenu sa première émission sur les ondes de TVA Sports, lundi matin, avec les animateurs Jean-Philippe Bertrand et Charles-Antoine Sinotte.

Il fallait s’y attendre : le célèbre «Louis de Ville Mercier», un habitué des tribunes téléphoniques dans le domaine sportif, a été le premier à appeler.

«Et ce n’était pas arrangé avec le gars des vues», a réagi Bertrand.

«Interaction en tout temps», a par ailleurs indiqué l’animateur, rappelant le mot d’ordre en marge de cette émission diffusée du lundi au vendredi, de 6 h à 9 h.

«On veut interpeller les gens sur leurs impressions à eux, a précisé Bertrand, lors d’une entrevue avec l’Agence QMI. Sinon, nous sommes sur une page blanche. On est à peu près libres de faire ce qu’on veut. Le portrait de l’émission va se dessiner en cours de route.»

Pacioretty contre Karlsson?

Dans un concept souhaitant rappeler ce qui se fait à la radio, les amateurs sont invités à livrer leurs impressions, au téléphone, mais aussi par le biais des réseaux sociaux.

Ainsi, lundi matin, l’un proposait une transaction envoyant le capitaine du Canadien de Montréal Max Pacioretty à Ottawa en retour du défenseur Erik Karlsson.

«Ce n’est pas comme faire une transaction dans un jeu vidéo», a toutefois fait remarquer Bertrand.

Un autre intervenant blâmait l’organisation du Tricolore de ne pas avoir pu mettre la main sur le jeune Alex Barré-Boulet, de l’Armada de Blainville-Boisbriand. Du même souffle, il a émis le souhait de voir du changement dans l’organigramme du club montréalais, chez ceux qui s’occupent du repêchage, entre autres.

Les Penguins à surveiller

Avec les séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey qui s’en viennent, «Destination Coupe Stanley AM» accordera évidemment une place importante aux différents duels au cours des prochaines émissions.

«Dès la première ronde, il va y avoir des séries incroyables», a d'ailleurs prévu Sinotte, qui se dit pour sa part excité par le nouveau défi professionnel qui se dresse devant lui avec cette émission matinale.

Bertrand, lui, a particulièrement hâte de découvrir si les Penguins de Pittsburgh seront en mesure d’obtenir la coupe Stanley pour une troisième année consécutive. Le parcours éliminatoire de Sidney Crosby et de ses coéquipiers commencera face aux Flyers de Philadelphie, à compter de mercredi soir.

«Trois coupes de suite à une époque où il y a le plafond salarial, ce serait aussi gros, sinon plus, que les cinq coupes consécutives du Canadien, de 1956 à 1960», a estimé Bertrand.

Défi intéressant pour les Bruins

Quand on l’invite à faire une prédiction en vue des séries, l’animateur entrevoit une finale similaire à 2017 entre les Penguins et les Predators de Nashville.

Concernant Sinotte, il prédisait, la semaine dernière, une finale entre les Bruins de Boston et les Jets de Winnipeg. Avec un duel établi entre les Bruins et les Maple Leafs de Toronto au premier tour, Sinotte est soudainement devenu un peu moins optimiste pour Boston.