SPO-HKO-HKN-LOS-ANGELES-KINGS-V-VEGAS-GOLDEN-KNIGHTS

Crédit : AFP

Séries 2018

Les premières «dates»

Publié | Mis à jour

Les séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey s’amorceront mercredi et les confrontations dans l’Association de l’Ouest offriront du jamais vu aux amateurs de hockey. Outre la série entre les Ducks d’Anaheim et les Sharks de San Jose, il y aura trois séries inédites.

Voici d’ailleurs un aperçu des quatre affrontements dans l’Ouest.

Un danger guette les Predators

Récipiendaires du trophée des Présidents, les Predators de Nashville amorceront leur série éliminatoire de premier tour contre l’Avalanche du Colorado comme grands favoris. Ils devront toutefois se méfier du punch offensif de leurs adversaires.

Signant la meilleure campagne de son histoire, le club du Tennessee a amassé 10 victoires et 22 points de plus que ses rivaux du Colorado. Malgré tout, il devra contenir Nathan MacKinnon, qui, avec une récolte de 39 buts et 97 points en 74 parties, est un sérieux candidat au trophée Hart.

MacKinnon pivote un trio complété par Mikko Rantanen, qui a éclos cette saison, et le capitaine Gabriel Landeskog.

Crédit photo : AFP

L’entraîneur-chef Peter Laviolette pourra malgré tout compter sur l’une des meilleures brigades défensives de la ligue pour neutraliser le premier trio de l’Avalanche, avec P.K. Subban, Roman Josi, Mattias Ekholm et Ryan Ellis.

Quoi qu’il en soit, les Predators ont remporté leurs 10 derniers matchs contre l’Avalanche, et ils tenteront d’utiliser l’expérience acquise lors de leur périple jusqu’en finale de la coupe Stanley l’année dernière pour prolonger cette séquence. L’absence du gardien Semyon Varlamov et du défenseur Erik Johnson pourrait par ailleurs leur faciliter la tâche.

Des Jets en forme

Les Jets de Winnipeg ont remporté leurs cinq derniers matchs. Ils tenteront de transporter ce rythme en séries éliminatoires lorsqu’ils croiseront le fer avec le Wild du Minnesota.

Comptant sur une jeune formation, les Jets seront également motivés par leur quête d’une première victoire à vie lors du tournoi printanier. La concession a été balayée à ses deux présences, en 2006-2007 (connue sous le nom des Thrashers d’Atlanta) et en 2014-2015.

Cette saison, les Jets ont remporté trois des quatre duels contre l’équipe de St. Paul. Cette dernière n’a remporté que cinq de ses 13 matchs au Bell MTS Place. Elle devra redoubler d’ardeur pour renverser la vapeur, puisqu’elle est privée de son défenseur-étoile Ryan Suter.

Le mystère Vegas

À sa première saison dans la Ligue nationale, les Golden Knights de Vegas ont surpris la planète hockey en raflant le titre de la section Pacifique. Ils tenteront de prolonger de deux mois cette saison de rêve, affrontant tout d’abord les Kings de Los Angeles à partir de mercredi.

Bien qu’ils aient terminé devant leurs rivaux au classement, les joueurs du Nevada se méfient des Kings, qui ont éliminé des favoris à de nombreuses reprises au printemps. Ils ont notamment vaincu les Canucks de Vancouver (premiers), les Blues de St. Louis (deuxièmes) et les Coyotes de Phoenix (troisièmes) lors de la saison 2011-2012, en route vers leur première coupe Stanley.

La formation de la Californie n’a toutefois pas remporté une seule série depuis sa dernière conquête, en 2014.

Les deux clubs ont partagé les honneurs de la série de quatre duels lors de la saison régulière.

Une série imprévisible

N’étant séparés que par un petit point après 82 parties de saison régulière, les Sharks de San Jose et les Ducks d’Anaheim auront sept rencontres pour faire un gagnant, à compter de jeudi.

Ayant remporté ses cinq derniers duels de la campagne, les Ducks ont toutefois subi trois revers en quatre matchs cette saison contre les Sharks. Trois joutes ont malgré tout nécessité un bris d’égalité.

Les Sharks devront probablement entamer leur parcours éliminatoire sans Joe Thornton, tenu à l’écart du jeu depuis le 23 janvier en raison d’une blessure au genou. L’entraîneur-chef Peter DeBoer avait indiqué au site The Athletic que sa présence dans la formation était incertaine pour le premier match, vendredi.

Cam Fowler (épaule) et John Gibson (haut du corps) pourraient manquer à l’appel dans le clan adverse.

Nashville

53-18-11, 117 points, 267 buts marqués, 211 buts alloués

Colorado

43-30-9, 95 points, 257 buts marqués, 237 buts alloués

Winnipeg

52-20-10, 114 points, 277 buts marqués, 218 buts alloués

Minnesota

45-26-11, 101 points, 253 buts marqués, 232 buts alloués

Vegas

51-24-7, 109 points, 272 buts marqués, 228 buts alloués

Los Angeles

45-29-8, 98 points, 239 buts marqués, 203 buts alloués

Anaheim

44-25-13, 101 points, 235 buts marqués, 216 buts alloués

San Jose

45-27-10, 100 points, 252 buts marqués, 229 buts alloués