SPO-HKO-HKN-PITTSBURGH-PENGUINS-V-PHILADELPHIA-FLYERS

Crédit : AFP

Séries 2018

Séries LNH : des rivaux qui se connaissent bien dans l'Est

Publié | Mis à jour

C’est à compter de mercredi que les joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) remiseront leur rasoir pour arborer la traditionnelle barbe des séries. L’Association de l’Est permettra de vivre de belles rivalités, notamment avec la bagarre de la Pennsylvanie.

Voici un aperçu des quatre duels dans l’Est.

Des retrouvailles

Les Penguins de Pittsburgh et les Flyers de Philadelphie auront l’occasion de mettre encore plus de piquant dans leur rivalité lors d’une série quart de finale de l’Association de l’Est qui s’amorcera mercredi.

La bataille de la Pennsylvanie connaîtra son septième affrontement et son premier depuis celui de 2012. Cette année-là, les représentants de la Ville de l’amour fraternel avaient eu le dessus en six parties.

Philadelphie a d’ailleurs remporté quatre de ses six séries face au club de la Ville de l’acier, qui tentera de défendre ses deux titres de la Coupe Stanley. Cette saison, la bande de Sidney Crosby a gagné ses quatre rendez-vous avec ses rivaux d’État, inscrivant chaque fois cinq buts. Toutefois, elle devra avoir à l’œil Claude Giroux, un joueur dont le nom est évoqué dans la course au trophée Hart.

À la date limite des transactions, les Flyers ont fait l’acquisition du gardien Petr Mrazek; ce dernier a affronté les Penguins en deux occasions dans l’uniforme de couleur orange. Au cours du premier duel, il a accordé quatre buts et lors du second, il est venu en relève à Alex Lyon, cédant deux fois en 21 lancers.

Une première

Dans un duel où l’attaque pourrait être à l’honneur, les Capitals de Washington se mesureront aux Blue Jackets de Columbus à compter de jeudi, détenteurs du premier laissez-passer dans l’Est.

Champions de la Métropolitaine, les Capitals miseront sur Alexander Ovechkin, auteur de 49 buts en saison régulière. Washington a enlevé les honneurs des trois premiers matchs de sa confrontation annuelle avec Columbus. Les hommes de l’entraîneur-chef John Tortorella ont répliqué avec un gain de 5-1, le 26 février, jour de la date limite des transactions.

Depuis leur arrivée dans la Ligue nationale de hockey en 2000-2001, les Blue Jackets n’ont jamais remporté une série éliminatoire, eux qui ont atteint la danse du printemps à trois reprises.

De leur côté, les Capitals ont atteint le deuxième tour au cours des trois dernières saisons sans jamais toujours se qualifier pour la finale de l’Est.

Lightning-Devils

Le Ligthning de Tampa Bay a beau avoir remporté le titre de l’Association de l'Est en vertu d’une récolte de 113 points, il ne faut pas croire que la troupe de Jon Cooper accédera à la finale de la section Atlantique en claquant des doigts.

C’est que les Devils du New Jersey ont été en quelque sorte leur bête noire cette saison puisque les Floridiens n’ont récolté qu’un seul point en trois matchs contre eux.

La bande à Taylor Hall a remporté le premier match 5-4 en tirs de barrage avant de signer des victoires de 4-3 et 2-1 en temps régulier. Le dernier triomphe a eu lieu le 24 mars dernier.

En séries éliminatoires, les deux équipes en sont venues aux prises à une occasion, soit lors des séries de 2003, et ce sont les Devils qui ont triomphé. Le deuxième chapitre de la confrontation débutera jeudi.

Les Devils n’ont pas pris part à la danse du printemps au cours des cinq dernières années. À leur dernière participation, ils avaient perdu en finale de la Coupe Stanley contre les Kings de Los Angeles en 2012.

Tampa Bay a été exclu des séries l’an passé et s’était incliné en finale de l’Association Est en 2016 et en finale de la Coupe Stanley en 2015.

Bruins-Maple Leafs

Une seule des six équipes originales de la Ligue nationale de hockey atteindra le deuxième tour des séries éliminatoires.

Les deux seules des six équipes originales à s'être qualifiées pour les éliminatoires, les Bruins de Boston et les Maple Leafs Toronto, croiseront le fer au premier tour qui s’entamera jeudi.

Les Torontois sont sortis vainqueurs de la série de quatre matchs entre les deux équipes, cette année, en vertu d’un dossier de trois gains et un revers.

La formation torontoise a pris part aux séries éliminatoires deux fois au cours des 12 dernières saisons et chaque fois, ils ont baissé pavillon au premier tour.

Les Bruins voudront de leur côté faire oublier leur élimination hâtive de l’année dernière alors que les Sénateurs d’Ottawa les ont envoyés en vacances en l’emportant en six rencontres.