Crédit : JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Canadiens de Montréal

Claude Julien heureux pour Carey Price

Publié | Mis à jour

Claude Julien avait retrouvé son calme malgré un autre revers de son équipe, dimanche. S’il avait très mal digéré la défaite contre les Penguins à Pittsburgh, l’entraîneur-chef a noté quelques aspects positifs face aux Devils du New Jersey.

«C’était une bonne performance de l’équipe au complet et Carey Price a été très bon, a mentionné Julien. J’ai trouvé que nous avons bien travaillé, nous avons fait des sacrifices. Nous avons joué un match physique, nous étions impliqués et nous bataillions. Je voulais que mes joueurs respectent le plan et ils l’ont fait. C’est dommage de perdre.»

Julien se réjouissait également pour Price, qui a rattrapé Jacques Plante dans le livre des records de l’équipe avec un 556e match sous les couleurs du CH.

«C’était un beau moment, a-t-il dit. Carey est à Montréal depuis longtemps et c’est une grande réalisation. Ses coéquipiers étaient très fiers, mais ils étaient déçus de ne pas gagner cette rencontre pour lui.»

Julien a remercié les partisans du Centre Bell, qui ont salué l’exploit de Price en première période lorsque Michel Lacroix en a fait l’annonce.

«On est toujours fiers de nos partisans. J’ai aimé la réaction de la foule. C’était flatteur pour un gardien qui ne connaît pas sa meilleure saison. Mais les gens sont assez intelligents pour réaliser tout ce qu’il a donné à l’organisation depuis ses débuts.»

L’intelligence de Zajac

Le CH avait l’occasion de faire mal aux Devils en troisième période avec un cinq contre trois de 52 secondes. C’est finalement le contraire qui s’est produit. À sa sortie du banc des punitions, Taylor Hall a déjoué Price sur une échappée pour marquer le but gagnant.

Julien n’a pas retenu le talent de marqueur de Hall sur cette séquence, mais bien un jeu qui passe plus souvent dans l’ombre.

«Un tir bloqué, a-t-il répliqué. Un joueur intelligent comme Travis Zajac a fait le bon jeu en bloquant le tir [de Jeff Petry].»

Zajac a ensuite réussi une longue passe pour Hall, qui avait le champ libre pour filer seul devant le gardien adverse.

Julien avait critiqué ses joueurs à Pittsburgh en disant qu’ils ne payaient pas le prix en infériorité numérique. Sa vive réaction a eu un effet, puisque le Tricolore n’a pas accordé de but en cinq tentatives contre les Devils.

«Nous avons vu la différence. Dans ce que nous demandons aux joueurs, c’était un plus grand niveau de sacrifice. Ça ne prend pas du talent pour le faire, mais de la volonté pour réussir les bons jeux. Ils l’ont fait contre les Devils.»