Patinage

François Hamelin : de patineur à agent sportif...en moins de dix jours!

François Hamelin : de patineur à agent sportif...en moins de dix jours!

Andy Mailly-Pressoir

Publié 29 mars 2018
Mis à jour 29 mars 2018

L'après-carrière sportive n'est pas toujours facile à préparer pour les athlètes de haut niveau... à moins de s'appeler François Hamelin.

Dix jours seulement après avoir pris sa retraite du patinage de vitesse courte piste, l'ex-patineur de 31 ans se retrouve déjà sur le marché du travail. Loin de la glace, bienvenue dans la nouvelle vie de François Hamelin, l’agent sportif.

«J’ai commencé à penser à mon après-carrière durant la saison. Redonner au sport, ça a toujours été ma ligne directrice, admet le frère cadet de Charles Hamelin, champion du monde au cumulatif de la saison 2017-2018.  Je veux rester impliqué dans le sport, c’est ce qui me passionne, c’est ce qui me ‘’drive’’. Dans le dernier cycle olympique, j’aimais vraiment donner mes conseils et avoir un rôle de mentorat avec les jeunes.»

Après avoir patiné aux quatre coins du monde, c’est maintenant dans le confort de sa salle à manger que le médaillé d’or aux Jeux de Vancouver s’installe pour travailler.

«J’apprends à utiliser ma tête aussi parce qu’avant je n’utilisais que mes jambes. C’est de gérer des horaires de travail, de rencontre. Je suis encore en exploration à ce niveau-là», indique Hamelin, en regardant du coin de l’œil Roméo, son fils de huit mois.

Balboa Sports

Inspirés par le personnage culte du film Rocky, l’ex-patineur Joël Mineau, et lui ont lancé Balboa Sports, une agence qui représente quelques athlètes de niveaux amateur et olympique tels que le patineur de vitesse courte piste Pascal Dion et le triathlète québécois Alexis Lepage.

«Je me sens chanceux d’avoir François comme agent, lance Dion, ex-coéquipier de François et médaillé de bronze au relais 5000 m aux Jeux de Pyeongchang. C’est le fun d’avoir quelqu’un qui comprend c’est quoi le sport, qui comprend c’est quoi être dans la peau d’un athlète.»

Outre Dion, Balboa Sports est actuellement en discussion avec deux autres membres de l’équipe nationale canadienne de vitesse courte piste.

François pourrait-il gérer un jour la carrière de son frère Charles? Qui sait?

Disons simplement que l’ex-patineur est reparti pour un autre tour de piste. Voyez un reportage dans la vidéo ci-dessus.