Crédit : AFP

Patinage

Une huitième place pour Alex Boisvert-Lacroix

Publié | Mis à jour

À peine revenu des Jeux olympiques de Pyeongchang, le Québécois Alex Boisvert-Lacroix a refait ses valises pour participer aux finales de la Coupe du monde de patinage de vitesse longue piste. Samedi, à Minsk, il a terminé 8e du 500 mètres en remettant un chrono de 35,25 secondes.

«Je ne savais absolument pas à quoi m’attendre, a commenté l’athlète qui termine à 19 centièmes de seconde du premier, le Néerlandais Hein Otterspeer (35,06 s). Je ne me sentais pas extrêmement bien sur la glace au niveau technique, ce qui m’inquiétait un peu cette semaine à l’entraînement. Finalement, lorsque je regarde le résultat, ce n’était pas mauvais.»

Jan Smeekens (+0,01 s) et Ronald Mulder (+0,02 s) ont complété le balayage de ce podium néerlandais.

La période post-olympique de Boisvert-Lacroix n’a pas été de tout repos. Il est rentré au Québec pour faire un stage en enseignement de l’éducation physique au Collège Jean-Eudes avant de retourner en Asie.

Le patineur a par ailleurs confirmé qu’il poursuivra sa carrière d’athlète la saison prochaine.

«Ç’a été assez intense (les dernières semaines), mais je suis content de voir que je suis quand même dans la course. Mon meilleur classement au cumulatif de la saison est une cinquième place, il y a deux ans, alors ce serait le fun d’avoir un meilleur résultat à vie cette fin de semaine. Demain (dimanche), ce sera une grosse bataille contre Hein Otterspeer pour voir si je pourrai finir dans le Top-3 du classement de la saison.»