SPO-CFL-FOOTBALL

Photo : Arland Bruce III avec les Lions de la Colombie-Britannique, en 2012. Crédit : Bob Frid/QMI Agency

LCF

Arland Bruce III débouté par la Cour suprême

Agence QMI

Publié | Mis à jour

La Cour suprême du Canada a refusé d’entendre la cause de l’ancien joueur de la Ligue canadienne de football (LCF) Arland Bruce III, qui souhaitait poursuivre le circuit en raison de traumatismes causés par les commotions cérébrales, jeudi.

Bruce, qui a terminé sa carrière dans l’uniforme des Alouettes de Montréal en 2013, arguait que les Lions de la Colombie-Britannique et la LCF l’avaient laissé jouer malgré une commotion, en 2013. Les Alouettes étaient également visées par cette poursuite.

Le receveur de passes étoile se plaint de dommages permanents liés à cette commotion. Il a indiqué souffrir entre autres d’encéphalopathie traumatique chronique, de dépression, de paranoïa, de délires et de maux de tête.

La Cour suprême de la Colombie-Britannique avait déjà débouté le plaignant, statuant que les doléances liées à une blessure doivent être entendues par le processus de grief et d’arbitrage, comme prévu dans la convention collective de la LCF. La Cour d’appel de la Colombie-Britannique avait ensuite confirmé cette première décision.

«La LCF est très satisfaite de la décision rendue par la Cour suprême du Canada, a réagi le circuit dans un communiqué. Nous espérons que cette décision mettra fin à tout litige avec la LCF portant sur les commotions cérébrales.»

Bruce a remporté la Coupe Grey avec les Argonauts de Toronto et les Lions de la Colombie-Britannique en 2004 et 2011, respectivement. Il a atteint le plateau des 1000 verges de gain par la passe à cinq reprises au cours de sa carrière de 13 saisons.