Crédit : Ben Pelosse / JdeM

Olympiques

Olympiques: Jasey-Jay Anderson exclu des rondes éliminatoires

Sportcom

Publié | Mis à jour

Les sixièmes Jeux olympiques de Jasey-Jay Anderson se sont terminés plus tôt que prévu. Le planchiste québécois s’est arrêté après les deux manches de qualifications pour terminer au 24e rang samedi matin à Pyeongchang.

Après ses deux passages en piste, l’athlète de Mont-Tremblant a totalisé un chrono de 1 min 26,76 s, accusant un retard de 73 centièmes de seconde sur le 16e et dernier planchiste qualifié pour les rondes éliminatoires.

«C’était terrible», a lancé Anderson.

Le champion des Jeux de Vancouver a critiqué l’entretien déficient du parcours. «Ils n’ont pas lissé la piste. J’ai une ligne très agressive qui a besoin d’un parcours propre. Ce sont les Jeux olympiques, on s’attend à avoir des bonnes conditions.»

Le travail était mieux réalisé pour sa deuxième descente, mais le mal était déjà fait et il avait peu de chances de rattraper son retard. «J’ai fait une grosse erreur sur le plat, c’était ma faute. Mais comme j’avais eu une mauvaise première descente, je devais risquer plus à la deuxième.»

Le concepteur de planches à neige a tout de même pu profiter de l’occasion pour tester ses modèles et il continuera de le faire sur la scène internationale. «Je suis ici pour développer des planches et de voir comment les choses réagissent. La planche va super bien, mais ça dépend comment c’est préparé», a mentionné celui qui avait remporté le slalom géant en parallèle de la Coupe du monde de Bansko (Bulgarie) en janvier dernier. «Ma conclusion, je l’ai eue il y a un mois. Être ici, c’était la cerise sur le sundae.»

Bien qu’il a hâte de retrouver sa femme et ses filles, Anderson restera quelques semaines de plus en Asie. Non pour participer aux dernières Coupes du monde de la saison, mais pour présenter des camps de surf des neiges en Chine et au Japon.