LNH

Les derniers développements concernant Karlsson

Publié | Mis à jour

Même s’il est au centre de rumeurs de transaction à moins de 48 heures de la date butoir, rien n’indique qu’Erik Karlsson quittera les Sénateurs d’Ottawa.

Le directeur général Pierre Dorion a déclaré à TVA Sports que la direction n’est pas pressée de se départir de son capitaine.

«Si on échange notre capitaine, c’est parce que c’est [une offre] logique pour nous», a informé le DG à notre journaliste Louis Jean, avant le match en après-midi contre les Flyers de Philadelphie.

Une rumeur répandue sur les réseaux sociaux samedi après-midi voulait que les Canadiens de Montréal soient parmi trois équipes qui tentent de conclure une transaction avec les Sénateurs.

Le DG Marc Bergevin retiendrait une partie du salaire du Suédois pour obtenir des atouts qui répondent au besoin du Tricolore, tout en facilitant un échange impliquant Karlsson.

Selon Renaud Lavoie, rien n’indique que le CH est participant dans ce dossier qualifié de farfelu.

«Lorsqu’on pose la question aux gens des Canadiens, on ne veut pas embarquer dans ce dossier-là. Pourquoi? Parce que c’est un dossier très sensible», a-t-il rapporté avant le match contre le Lightning de Tampa Bay, à Montréal.

«Est-ce que c’est possible? Rien n’est impossible. Mais lorsqu’on retient le salaire d’un joueur, ce n’est pas seulement pour une année : c’est pour la durée totale du contrat», a-t-il précisé.

Âgé de 27 ans, Karlsson est sous contrat pour la prochaine saison. Il gagnera alors 7,5 millions$.

Montréal dispose d’un coussin de plus de 7 millions $ cette année et moins que le double (13,430M$), à l’heure actuelle, en vue de la prochaine campagne.