Camp Impact de Montréal

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Impact

Semaine révélatrice pour l’Impact

Publié | Mis à jour

L’Impact a conclu son avant-dernière semaine de camp d’entraînement avec trois victoires en huit jours et même s’il y a de quoi de très encourageant dans tout ça, il faut quand même contenir son enthousiasme.

Le Bleu-blanc-noir a d’abord défait Las Vegas 2 à 0 pour ensuite vaincre Chicago et Tampa Bay 2 à 1. Mais voilà, il y avait deux adversaires évoluant en USL dans ce tableau de chasse.

À ce titre, la prochaine semaine risque d’être plus révélatrice avec des affrontements contre Philadelphie mercredi et New York City FC samedi.

N’empêche que six buts marqués en trois matchs, c’est du positif et que deux buts accordés, c’est du positif aussi. D’autant plus qu’un seul but a été dans le cours du jeu, l’autre étant marqué sur phase arrêtée.

Organisation

Ce qui est encourageant dans le jeu de l’Impact, c’est l’organisation et la structure défensive mises en place par Rémi Garde et ses adjoints. On voit une équipe qui bouge mieux quand l’adversaire est en possession du ballon.

Il y a une plus grande impression de calme et de sérénité qui se dégage des onze joueurs sur le terrain.

Il faut maintenant peaufiner le jeu offensif même si l’équipe a marqué deux buts à chacun de ses trois matchs.

C’est encore un peu brouillon dans cet aspect et on sent que la tâche va encore largement incomber à Ignacio Piatti dans l’attente de renforts.

Révélations

On se doutait que Saphir Taïder serait bon, on en a maintenant la confirmation. Le milieu de terrain possède un immense volume de jeu et s’avère très incisif entre les deux surfaces. Il en impose par son calme balle au pied et son sens de la distribution est impressionnant.

Michael Petrasso s’affirme de plus en plus comme arrière droit grâce à sa combativité et à son calme avec et sans le ballon alors que son ami Raheem Edwards démontre de belles choses.

Quant au jeune Shamit Shome, il s’agit d’un beau potentiel à développer.

Deux semaines

Rémi Garde n’a donc plus que deux matchs devant lui pour terminer la préparation de son équipe.

Il souhaitait avoir des renforts d’ici le début de la saison, mais il semble de plus en plus évident qu’il devra faire avec ce qu’il a pour les prochains mois.

Pour ce qu’on en a vu, il possède une acuité tactique qui pourrait lui permettre de tenir le coup d’ici à la période de transferts estivale.

Il faut maintenant savoir s’il s’appuiera sur une formation en 4-3-3 ou en 4-2-3-1. Contre Tampa Bay, il a employé les deux schémas. Le premier a bien fonctionné en première demie et le second a peiné un peu plus en deuxième demie.

Mais surtout, Taïder s’est montré nettement plus à l’aise à la première demie, ce qui pourrait fournir une partie de la réponse.