LNH

Marco Sturm veut revenir dans la LNH

Publié | Mis à jour

L’Allemand Marco Sturm a apprécié son expérience dans la Ligue nationale de hockey à un point tel qu’il souhaite effectuer un retour, mais cette fois à titre d’entraîneur.

L’ancien des Sharks de San Jose occupe présentement les fonctions de directeur général et d’instructeur-chef de la formation allemande qui prendra part au tournoi de hockey masculin des Jeux olympiques de Pyeongchang.

«C’est mon but, de revenir, a-t-il avoué, selon des propos rapportés par le quotidien "USA Today", samedi. J’aime vivre [en Amérique], et au hockey, il n’y a rien de mieux que la LNH.»

Sturm aura toutefois fort à faire s’il veut atteindre son but, puisque seuls deux Européens sont parvenus à faire leur chemin vers le poste d’entraîneur-chef dans la LNH: Ivan Hlinka, avec les Penguins de Pittsburgh, et Alpo Suhonen, avec les Blackhawks de Chicago, les deux en 2000.

À eux deux, ils ont dirigé un total de 168 matchs.

L’homme de 39 ans est conscient du défi qui l’attend, mais il est disposé à faire tout ce qui sera nécessaire pour y arriver.

«J’ai encore du temps, a concédé l’athlète retraité. J’ai seulement 39 ans et j’apprends lors de chaque tournoi.»

Une tâche difficile

À de nombreuses reprises, Sturm a représenté son pays sur la scène internationale. Reconnue pour utiliser un style de jeu excessivement défensif, la formation allemande semble toutefois avoir changé de philosophie.

«Ç’a changé un peu, a admis Sturm. Toutes les nations sont encore meilleures que nous, et nous devons encore nous concentrer sur notre défensive, mais ce n’est plus aussi intense.

Nous avons trouvé un moyen au cours des deux dernières années de pratiquer un style de jeu nord-américain.»

Sturm espère maintenant que son passage en Amérique du Nord et son travail avec le club allemand lui vaudront un appel d’une équipe du circuit Bettman.

«Si vous n’avez jamais joué ou que vous n’avez pas un nom, c’est vraiment difficile d’obtenir une chance [de décrocher un poste d’entraîneur en Amérique du Nord].»

Les 487 points, dont 242 filets, amassés par Sturm à ses 938 matchs dans la LNH pourraient donc constituer un bon atout pour celui qui a été impliqué dans la mégatransaction envoyant Joe Thornton aux Sharks en 2005.