Impact

Carnet de notes : Miami, Jour 4

Carnet de notes : Miami, Jour 4

Nicolas Martineau

Publié 27 janvier 2018
Mis à jour 27 janvier 2018

Être un joueur de soccer professionnel, ce n’est pas uniquement synonyme de belles voitures, de voyages et de privilèges. C’est majoritairement synonyme de souffrance physique et de sacrifices.

Depuis mardi, les joueurs de l’Impact ne vivent que la partie difficile du métier. Ils s’entraînent comme des bêtes, se couchent tôt et sont isolés de leur famille et amis. Ce sera leur réalité jusqu’au 25 février.

Cette première portion du camp est encore plus difficile pour les joueurs, puisqu’ils n’ont toujours pas eu l’occasion de jouer au soccer. L’avant-midi est réservé au conditionnement physique et l’après-midi aux exercices spécifiques.

Les joueurs touchent au ballon, mais ne peuvent toujours pas goûter à la satisfaction d’un but ou d’une passe décisive. Ça ne saurait tarder, mais l’entraîneur Rémi Garde prône la patience.

«C’est réfléchi et calculé. On a 6 semaines de préparation. Chacun a ses méthodes, je sais que beaucoup d’entraîneurs font des 11 contre 11 très rapidement et très souvent, moi j’ai ma méthode. On va y arriver, mais on a des choses à construire avant. D’après moi, ce n’est pas une vérité, ce sont mes convictions et j’essaie de les appliquer.»

Garde et ses adjoints sont des hommes méthodiques et les joueurs semblent adhérer au projet à 100%. C’est prometteur.

Notes du jour 4 :

  • J’ai eu l’occasion d’avoir une longue conversation avec le nouveau joueur désigné de l’Impact, Saphir Taïder. Nous avons abordé sa situation familiale, le choix déchirant de son équipe nationale (l’Algérie), son arrivée en Amérique. Cette entrevue vous sera présentée lors de l’émission «Dave Morrissette en direct» la semaine prochaine.
  • Samuel Piette a participé à la séance matinale de conditionnement avec ses coéquipiers. Zakaria Diallo était également sur place. Rémi Garde m’a affirmé que la blessure du grand Français était mineure et son absence lors des dernières journées n’était que par précaution.
  • Wilfried Nancy et Maxence Flachez, les adjoints de Rémi Garde, ont participé à la séance de conditionnement physique de Robert Duverne ce matin. Les deux hommes ont presque réussi à compléter la longue séance de course à intervalles...
  • Thomas Meilleur-Giguère s’est fait mal à la jambe droite, samedi matin. Il n’a pas été en mesure de participer à la séance de conditionnement et il a subi des traitements.
  • Il s’agissait de notre dernière journée à cette portion du camp de l’Impact, mais nous diffuserons tout de même un reportage dimanche. Il portera sur le jeune Daniel Kinumbe, l’un des plus beaux espoirs issus de l’Académie. Nous aurions aimé mettre la lumière sur Clément Bahiya et Gabriel Balbinotti aussi, mais le temps manque. Ce n’est que partie remise la semaine prochaine, à Montréal!
  • Nous serons à Miami, lundi, pour la grande annonce de la MLS. Dès midi, nous aurons de grandes nouvelles à vous annoncer!