New York Rangers v Vegas Golden Knights

Crédit : AFP

Pool de Hockey 2017-2018

Pool de hockey: 5 surprises et 5 déceptions depuis le début de la saison

Publié | Mis à jour

Présenté par

 

La mi-saison étant maintenant chose du passé, le moment est venu pour vous, poolers, d’envisager la date limite des transactions. C’est le 26 février, n’oubliez pas de faire les changements qui s’imposent à votre formation d’ici là.

5 surprises

Le retour de Claude Giroux

Après des saisons de 73, 67 et 58 points, Claude Giroux totalise déjà 56 points en 48 parties cette année. Et Giroux n’est pas le seul à avoir retrouvé la forme chez les Flyers. Jakub Voracek et Sean Couturier sont aussi tout feu tout flamme cette saison.

La tenue des Golden Knights

Il était difficile de prédire le rendement des Golden Knights à leur première campagne. Bien fins sont ceux qui avaient prédit qu’ils allaient lutter pour le premier rang au classement général de la LNH à ce niveau-ci de la campagne. La tenue des Marchessault, Karlsson et Perron notamment n’est pas étrangère à ce succès.

Le rendement de Josh Bailey

Les 56 points cumulés par Josh Bailey en 2016-2017 laissaient présager que l’attaquant de 28 ans était capable de plus que ce qu’il avait montré jusqu’ici dans la LNH. Toutefois, ses 54 points en 45 matchs cette saison dépassent largement les attentes.

Les 26 buts de Sean Couturier

Nombreux sont ceux qui avaient fait leur deuil de voir Sean Couturier devenir un véritable joueur à caractère offensif dans la LNH. Le temps nous dira si l’ancien des Voltigeurs de Drummondville pourra maintenir la cadence, mais ses 26 buts jusqu’ici ne sont pas étrangers au fait que les Flyers bagarrent pour une place en séries.

Barzal/Boeser

Leur potentiel était connu de tous, mais leur rendement jusqu’ici en 2017-2018 en surprend plus d’un. Mathew Barzal et Brock Boeser sont les meneurs dans la course au trophée Calder pour le moment.

5 déceptions

Max Pacioretty

Après 48 parties, le meilleur pointeur des Canadiens était Max Pacioretty avec 29 points. Le rendement du capitaine a de quoi décevoir et inquiéter puisqu'il ne totalis que 15 buts après 48 matchs. Il serait étonnant de le voir franchir le cap des 30 buts, ce qu’il a fait au cours des quatre dernières campagnes.

Jonathan Drouin

Un autre qui déçoit chez le CH est Jonathan Drouin. Plusieurs fondaient d’énormes espoirs en l’arrivée du Québécois à Montréal. Évidemment, le rendement de l’équipe entière est inquiétant, mais Drouin n’est pas l’ombre du joueur qu’il était à Tampa Bay l’an dernier.

Cam Talbot

Si les Oilers ont participé aux séries éliminatoires en 2016-2017, c’est en partie en raison du rendement du gardien Cam Talbot. Si la formation albertaine était à 12 points d’une place en séries après 47 matchs cette année, c’est un peu aussi dû au rendement de Talbot. Le gardien montrait une moyenne de buts alloués de plus de 3,00 en 38 départs.

Duncan Keith

Duncan Keith totalisait 22 passes après 48 matchs cette année, mais aucun but. L’arrière des Blackhawks n’a jamais été le meilleur franc-tireur parmi les défenseurs, mais disons que cette statistique a de quoi étonner.

Matt Duchene

Le dernier, mais non le moindre. Matt Duchene connait une saison très difficile. Malgré le fait qu’il soit passé de l’Avalanche aux Sénateurs, l’attaquant n’avait que 24 petits points au compteur après 46 matchs.


Avec la saison des pools déjà bien entamée, il est temps de mettre tout le paquet pour impressionner vos amis. Vidéotron met son expertise à votre service en vous permettant de suivre toutes les performances et les analyses des joueurs de votre formation. Ne manquez rien grâce au réseau Vidéotron.