Impact de Montréal

Impact: Ballou Tabla sur le point d’être transféré

Dave Lévesque

Publié | Mis à jour

Il n’y aura pas de saga Ballou Tabla. Le jeune milieu de terrain de l’Impact de Montréal a joué son dernier match dans le maillot bleu-blanc-noir et partira pour l’Europe d’ici quelques jours.

Tout indique qu’il se joindra au club Barcelone B, de la 2e division espagnole.

«On est en discussions avancées avec un club pour un transfert, a confirmé le directeur technique Adam Braz. Je ne veux pas entrer dans les détails, mais je ne pense pas qu’il va être avec nous cette année.»

«Rémi a parlé avec lui, il voulait qu’il reste, mais je pense que ça va être une bonne situation pour tout le monde.»

On se rappellera que Ballou, qui aura 19 ans en mars, avait fait une courte grève de quelques jours l’été dernier parce qu’il souhaitait un transfert.

Pas déçu

Si Adam Braz est amer quant à la situation, il le cache assez bien. Il s’est même dit heureux.

«Je ne suis pas du tout déçu, a-t-il insisté. Je suis fier pour le club d’être capable d’avoir un jeune qui a évolué dans l’Académie et dont le rêve était de jouer en première équipe et de faire un transfert en Europe pour atteindre son rêve.»

«Je suis content pour lui, il le mérite avec ses performances et son travail. Ça montre aux jeunes de l’Académie ou qui veulent y venir qu’il y a un avenir non seulement dans la première équipe, mais aussi en Europe.»

Lorsque la transaction sera officialisée, il s’agira du premier transfert européen d’un produit de l’Académie de l’Impact. C’est un jalon important dans l’histoire de l’équipe, sans parler d’un montant d’argent intéressant qui va revenir dans les coffres du club.

Autres mouvements

Si on a ajouté Zakaria Dialli, Saphir Taïder et Michael Petrasso dans les derniers jours, l’équipe n’est pas nécessairement complète, selon Braz.

«Il n’y aura pas de nouveaux joueurs dans les prochains jours, mais on regarde des options et je pense qu’on va faire d’autres additions à l’effectif avant le début de la saison.»

«Je ne veux pas parler trop en détail des positions des joueurs, mais il y a d’autres joueurs qu’on regarde et on veut voir si on peut les ajouter avant la fermeture de notre fenêtre ou avant le début de la saison.»

Le président du club, Joey Saputo, a souvent fermé la porte à la possibilité d’embaucher un troisième joueur désigné, mais voilà que Braz l’a ouverte un peu.

«On est ouverts, on a de la place, mais je ne dis pas qu’on va en avoir un. Ça reste une option et on verra comment l’effectif évolue dans les prochains mois et vers l’été.»

«On est corrects avec l’argent qu’on a et on a de la flexibilité sous le plafond salarial», a-t-il ajouté.