Canadiens

Carey Price souffrait de fatigue chronique

Publié | Mis à jour

Le gardien des Canadiens de Montréal Carey Price souffrait de fatigue chronique en 2017, ce qui explique en partie ses déboires du début de saison.

«J'étais toujours fatigué, a confié le gardien du Tricolore à TVA Sports. Un gars qui mange bien et qui dort bien comme moi n'est pas supposé être fatigué comme je l'étais.»

La fatigue chronique empêchait Price de récupérer correctement après un match, voire même un entraînement.

C'est alors que sa femme, Angela, l'a convaincu d'embaucher son conseiller en alimentation, Jean-François Gaudreau.

«Quand Carey est venu me voir, il avait un gros problème de récupération, a indiqué Gaudreau. Il croyait qu'il allait être en mesure de s'en sortir, mais plus la saison avançait, c'était de pire en pire.

«On a remarqué après des prises de sang qu'il avait des carences en vitamines D et B12, notamment.»

Début novembre, Price a donc commencé un nouveau plan alimentaire qui comprenait l'ajout de suppléments.

Avant sa blessure et ce changement, il a montré une fiche de 3-7-1 et un taux d'efficacité de ,877.

«En trois semaines seulement, j'ai remarqué une grande différence au niveau de mon énergie», a avoué Price.

Depuis son retour au jeu, le gardien des Canadiens affiche un dossier de 10-8-3 et un taux d'efficacité de ,923.

«Il ne croyait pas que ça allait être aussi rapide comme effet, a indiqué Gaudreau. Sa femme aussi était contente, il faisait un peu plus de ménage à la maison!»

Voyez le reportage d'Elizabeth Rancourt dans la vidéo ci-dessus.