Sébastien Goulet

Quand le sport unit

Quand le sport unit

Sébastien Goulet

Publié 17 janvier 2018
Mis à jour 17 janvier 2018

C’était le 6 avril dernier. Au cœur d’un championnat de hockey inconnu, dans un pays où le hockey, aussi, est inconnu.

Le Championnat mondial féminin, division 2, groupe A de la IIHF n’a pas fait courir les foules, ni même suscité quelque couverture médiatique que ce soit chez nous. Les équipes impliquées dans ce championnat étaient l’Australie, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, la Slovénie, la République de Corée (Corée du Sud) et... la République démocratique populaire de Corée (la Corée du Nord).

Ce tournoi, tout comme son pendant masculin, servait d’événement de rodage aux Jeux olympiques, question de s’assurer que toute la logistique était bien en place pour accueillir le monde en février prochain. J’y ai participé à titre d’annonceur maison anglophone, poste que j’occuperai à nouveau en février, alors que je prendrai part à mes cinquièmes Jeux olympiques (4es d’hiver).

Le 6 avril était aussi la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix, telle que proclamée par les Nations Unies. Et, ce soir-là, les deux Corées s’affrontaient.

Deux réseaux de télévision sont débarqués pour diffuser la rencontre. Lors des matchs précédents de la Corée du Nord, des dizaines de femmes, toutes vêtues de blanc, chantaient l’unification pendant les 60 minutes que durait la rencontre, drapeaux à la main. Elles étaient encore plus nombreuses pour ce match; le seul qui a attiré des milliers de spectateurs.

Une fois la dernière sirène sonnée, les hautes instances de la Fédération sont débarquées sur la patinoire, et les deux équipes se sont réunies, le temps d’une photo, brandissant un carton blanc en signe de paix. C’était un moment bien singulier, mais haut en signification. Puis elles sont reparties chacune de leurs côtés.

Lorsque les deux Corées entreront ensemble dans le stade, à Pyeongchang, dans quelques semaines, ce sentiment d’unité rarement vécu sur cette péninsule apparaîtra à nouveau. En souhaitant qu’il puisse survivre longtemps passé l’extinction de la flamme olympique.

Affrontement entre la Corée du Nord et la Corée du Sud 1
Affrontement entre la Corée du Nord et la Corée du Sud 2