Eliot Grondin

Crédit : COURTOISIE

Ski et planche

Les Québécois stoppés dans les huitièmes à Montafon

Publié | Mis à jour

Après s’être classés pour les rondes de finale, vendredi, les Québécois Eliot Grondin et Baptiste Brochu se sont arrêtés dans les huitièmes de finale à la Coupe du monde de snowboardcross qui se déroulait à Montafon, en Autriche.

Brochu et Grondin s’affrontaient dans la même vague samedi. Dans le même groupe coursaient un autre Canadien, le Britanno-Colombien Kevin Hill, et un Suisse, Kalle Koblet.

C’est Hill qui est sorti vainqueur de la course, alors que Koblet s’est également qualifié pour la ronde suivante, terminant second. Grondin a pris le troisième rang du groupe, tandis que Brochu a fini quatrième. Tous deux ont vu leur parcours s’arrêter à cette étape.

«Je suis satisfait de mon résultat. C’est sûr que j’aurais pu faire mieux en ayant un meilleur départ, mais le reste du parcours était bien, donc je suis content !» a commenté Grondin, de Sainte-Marie, qui a pris le 23e rang.

Quant à Brochu, de Saguenay, il s’est classé 25e au classement général de la compétition.

Après avoir éliminé les deux Québécois des huitièmes de finale, Hill s’est frayé un chemin jusqu’en petite finale, où il a terminé deuxième, ce qui l’a placé au sixième rang de la compétition.

C’est l’Australien Jarryd Hughes qui a remporté l’or, suivi des Autrichiens Alessandro Haemmerle et Markus Schairer.

Lors de la ronde préliminaire vendredi, Brochu avait pris la neuvième place et Grondin, la 24e. Le Rosemèrois Danny Bourgeois a terminé au 54e rang des qualifications.