Boxe

Lemieux-Saunders : de la parole aux actes

Publié | Mis à jour

David Lemieux et Billy Joe Saunders ont assez parlé. Les deux boxeurs, qui se détestent depuis plusieurs mois, régleront leurs comptes avec leurs poings dans le ring ce soir à la Place Bell de Laval.

À l’enjeu : la ceinture WBO des poids moyens.

Lemieux a déjà subi la défaite en combat de championnat du monde. Le Québécois a appris de ce revers, et il s’est assuré de se préparer pour faire face à toute éventualité contre Saunders.

Le 17 octobre 2015, il avait été défait par K.-O. face à Gennady Golovkin au huitième round, perdant ainsi son titre de l’IBF.

Lemieux (38-3-0, 33 K.-O.) a cette fois eu recours à de nombreux partenaires d’entraînement différents pour s’assurer de peaufiner chaque aspect de son jeu.

«Le blabla est fini. Je vais lui arracher la tête. On a eu un gros camp d’entraînement. Je suis à mon meilleur», a-t-il soutenu.

Lemieux s’est souvent battu à Montréal au cours de sa carrière, mais il n’a jamais mis les gants à Laval chez les professionnels.

«C’est dans ma cour arrière. C’est le premier gros événement que je peux amener chez nous. Je suis extrêmement content de pouvoir me battre ici. C’est aussi une bonne chose de pouvoir amener le champion se battre chez nous.»

Mettant sa ceinture à l’enjeu une troisième fois depuis sa conquête, Saunders (25-0, 12 K.-O.) en sera à un premier combat à l’extérieur du Royaume-Uni.

Tout au long de leur préparation, les deux pugilistes ont multiplié les insultes. Ça promet pour ce soir!