Boxe

Kim Clavel fait (enfin) ses débuts professionnels

Publié | Mis à jour

Cette fois, l’adversaire de Kim Clavel a bel et bien fait le poids et la Québécoise fera enfin ses débuts en boxe professionnelle, samedi à la Place Bell de Laval en sous-carte du combat entre David Lemieux et Billy Joe Saunders.

La Mexicaine Yoseline Martinez Jose (3-2) n’a pas réservé de mauvaise surprise vendredi à Clavel, contrairement à Liliana Borquez, une autre Mexicaine, qui s’était présentée avec 10 lb en trop à la pesée officielle. Le combat du 27 octobre dernier avait alors été annulé.

«Je suis tellement excitée que ça se peut que je ne dorme pas trop», a avoué la boxeuse.

Il y a de quoi ajouter à toute cette excitation. Non seulement Clavel vivra la particulière transition de la boxe amatrice vers la boxe professionnelle, elle se battra aussi sous les yeux de la légende Bernard Hopkins et d’Eric Gomez, président de Golden Boy Promotions dans ce gala organisé par Eye of the Tiger Management, maison de promotion de Lemieux.

Une fébrilité contrôlée se fait sentir chez la protégée des entraîneurs Stéphan Larouche et Danielle Bouchard.

«J’ai des gens autour de moi qui ont beaucoup d’expérience. Danielle me forme côté défensif, et Stéphan me dit : "Il y a des choses que je t’apprends, mais que tu dois vivre." Ce sera un quatre rounds, je veux ressentir l’expérience de la boxe professionnelle. Faut le vivre pour le comprendre.

«Il y a une certaine pression, mais c’est une pression positive. Je sais que, dans mon coffre, j’ai les outils pour démontrer ce dont je suis capable. J’essaie juste de contrôler ce que je peux.»