SPO-HKO-HKN-TAMPA-BAY-LIGHTNING-V-NEW-YORK-ISLANDERS

Crédit : AFP

LNH

Dix lignes qui ont été dominantes cette saison

Jared Clinton / The Hockey News

Publié | Mis à jour

Bien peu d’armes sont plus terrifiantes au sein d’une équipe de la Ligue nationale de hockey (LNH) que trois attaquants qui possèdent une excellente chimie. Voici 10 trios qui parviennent à effrayer les défensives adverses depuis le début de la saison.

1-Nikita Kucherov, Steven Stamkos et Vladislav Namestnikov – Lightning de Tampa Bay

La manière la plus logique de commencer ce classement est d’évoquer la meilleure ligne de la meilleure équipe de la LNH. Stamkos est excellent pour bâtir les jeux comme le démontre sa récolte de 43 points, dont 31 mentions d’aide, tandis que Kucherov fait bouger les cordages régulièrement.

Namestnikov est la carte cachée de ce trio, mais ses 28 points lui permettent de croire qu’il battra facilement sa meilleure récolte en carrière qui est de 35 points.

2-John Tavares, Josh Bailey et Anders Lee – Islanders de New York

Lorsqu’une ligne regroupe deux joueurs qui font partie du top 15 des meilleurs pointeurs et deux des meilleurs buteurs de la ligue, c’est plutôt prudent de dire qu’une chimie s’est installée entre les joueurs.

Tavares a récolté 37 points, dont 18 buts, tandis que Bailey a amassé un impressionnant total de 38 points.

3-Anze Kopitar, Dustin Brown et Alex Iafallo – Kings de Los Angeles

Les réveils de Dustin Brown et d’Anze Kopitar représentent l’histoire de la saison jusqu’à maintenant pour les Kings. Les deux ont connu des campagnes décevantes l’an passé, mais l’ajout d’Iafallo a semblé redonner vie aux vétérans.

Kopitar est particulièrement dominant comme le prouve sa récolte de 38 points qui le place au sixième rang de la LNH à ce chapitre.

4-Mark Scheifele, Blake Wheeler et Kyle Connor – Jets de Winnipeg

Après avoir fait un bref passage dans la Ligue américaine en début de saison, il est étonnant de voir le nom de Kyle Connor dans cette liste. Il est toutefois parvenu à s’intégrer parfaitement au duo qui remplit maintenant les filets adverses sur une base régulière.

Connor est même dans la course pour le trophée Calder.

Leur seul problème se retrouve au niveau de la possession de rondelle, alors que leur pourcentage de possession se retrouve environ à 5% en dessous de celui des autres trios de l’équipe.

5-Artemi Panarin, Josh Anderson et Pierre-Luc Dubois – Blue Jackets de Columbus

La ligne surnommée la «PB&J Line» a été formée récemment, mais elle est rapidement devenue l’une des plus difficiles à contrer dans la LNH.

Dubois en a profité pour éclore et démontrer pourquoi l’équipe l’a repêché au troisième rang du repêchage de 2016.

6-Filip Forsberg, Ryan Johansen et Viktor Arvidsson – Predators de Nashville

Johansen a raté quelques rencontres récemment, mais l’entraîneur Peter Laviolette n’a pas hésité à réunir les trois joueurs dès que la situation s’est présentée.

Même si aucun joueur de ce trio ne fait partie des meilleurs pointeurs de la LNH, ils réussissent tous à noircir la feuille de pointage sur une base régulière.

7-Patrice Bergeron, Brad Marchand et David Pastrnak – Bruins de Boston

Ce n’est pas une surprise pour personne de voir une ligne avec Patrice Bergeron exceller défensivement. En près de 120 minutes à cinq contre cinq, les équipes adverses n’ont pas inscrit un seul but lorsque les trois coéquipiers se retrouvent sur la glace.

8-Johnny Gaudreau, Sean Monahan et Micheal Ferland – Flames de Calgary

Si deux joueurs produisent à un rythme fou et demeurent tout de même sous les radars, ce sont Johnny Gaudreau et Sean Monahan.

Grâce à sa récolte de 39 points, dont 13 buts, Gaudreau est installé au quatrième rang des meilleurs pointeurs de la LNH. Monahan est pour sa part le cinquième meilleur buteur de la ligue avec 17 réussites.

Ferland est quant à lui la bougie d’allumage de ce trio. C’est lui qui va dans les coins de la patinoire pour remettre la rondelle à ses coéquipiers.

9-Alexander Ovechkin, Nicklas Backstrom et Tom Wilson – Capitals de Washington

Ovechkin et Backstrom sont habitués de jouer ensemble, mais l’ajout de Wilson à leurs côtés a été excellent.

Wilson a totalisé neuf points lors de ses 11 derniers matchs, en plus de voir son temps de jeu augmenter considérablement.

10-Brayden Schenn, Vladimir Tarasenko et Jaden Schwartz – Blues de St. Louis

Les chiffres ne mentent pas. À égalité numérique, le trio a inscrit 17 buts, alors que ses adversaires en ont marqué seulement trois.

Par tranche de 60 minutes, les trois joueurs inscrivent en moyenne 4,5 buts et présentement, ils se retrouvent tous dans le top 20 des meilleurs buteurs de la LNH.