SPO-CONFERENCE DE PRESSE UFC 217 - BISPING vs ST-PIERRE

UFC® 2

Crédit : MARTIN BAZYL / Agence QMI

UFC

Dana White menace de poursuivre Manny Pacquiao

Publié | Mis à jour

Dana White ne voit pas d’un bon œil la perspective d’un autre combat de boxe impliquant Conor McGregor.

Le président de l’Ultimate Fighting Championship (UFC) a menacé de poursuivre Manny Pacquiao, qui affirme avoir contacté le clan de McGregor au sujet d’un possible affrontement en avril prochain, dans une entrevue avec le média MMA Junkie, samedi après l’UFC Fight Night 123 de Fresno, en Californie.

«C’est bizarre parce que McGregor est sous contrat avec nous, a statué White. Si c’est vrai, je poursuivrai Manny Pacquiao ou ses représentants, alors j’assume que ce n’est pas vrai. Oui, le prochain combat de Conor sera en UFC.»

Le dirigeant du circuit d’arts martiaux mixtes le plus populaire au monde trouve un allié inattendu dans cette affaire : Bob Arum, qu’il ne porte pas vraiment dans son cœur. Pacquiao fait partie de l’effectif du promoteur de boxe.

«Est-ce que c’est vrai que Pacquiao a contacté McGregor? Oui, mais ce n’est rien de nouveau, a déclaré Arum à Fight Hub TV samedi. Je ferais ce combat pour Manny, mais si j’en faisais la promotion, je dirais à tout le monde d’emblée : "Devinez quoi, ce n’est pas un combat (a f***ing fight, intégralement)". Si vous voulez un spectacle, vous pouvez regarder.»

Le mois dernier, Pacquiao avait lancé un défi à McGregor sur les réseaux sociaux: «Joyeux Thanksgiving! Garde la forme mon ami #realboxingmatch (vrai combat de boxe, NDLR) #2018», avait-il écrit sur Twitter et Instagram à l'attention du roi des arts martiaux mixtes.

Sorti de sa retraite en 2016 après s'être lancé dans une carrière politique dans son pays, Pacquiao, bientôt 39 ans, a perdu à la surprise générale sa ceinture des poids moyens de la World Boxing Organization (WBO) en juillet face à l'Australien Jeff Horn.

De son côté, McGregor n'a plus combattu, ni en AMM ni en boxe, depuis sa défaite en août à Las Vegas face à Mayweather par arrêt de l'arbitre à la 10e reprise lors d'un combat aussi médiatisé que controversé entre les deux meilleurs représentants de leur discipline respective.

Pacquiao, qui avait lui aussi été battu par l'invaincu Mayweather, en 2015, a souligné que McGregor n'était qu'un des adversaires possibles pour son prochain combat. Une revanche contre Horn, ou un combat contre l'Américain Keith Thurman, champion des poids mi-moyens du World Boxing Council (WBC) et de la World Boxing Association (WBA), est aussi envisageable. Son combat du mois d'avril se déroulera en Malaisie, à Dubaï ou à Macao.