Canadiens de Montréal

Molson répond à Markov

Stéphane Cadorette

Publié | Mis à jour

Geoff Molson a réagi vivement à l’article du collègue Jonathan Bernier, dans lequel Andrei Markov affirme qu’il aurait aimé ressentir davantage de respect de la part du Canadien.

«Je peux vous dire pour notre part que le Canadien de Montréal a toujours traité Andrei Markov avec beaucoup de respect, comme joueur, pendant les 16 années qu’il a jouées avec nous et pendant les négociations. On va continuer à le traiter avec beaucoup de respect, même dans le futur. Il est toujours membre de notre organisation et nous sommes très fiers de lui. Nous sommes une organisation qui traite toujours ses joueurs de la bonne façon», a-t-il affirmé.

Seattle ou Houston ? Déménagement ou expansion

Tout en mentionnant que Seattle était invitée à soumettre sa candidature pour une équipe d’expansion, le commissaire Gary Bettman a, du même coup, évoqué pour une rare fois la possibilité qu’une concession aboutisse dans cette ville ou à Houston par voie de déménagement. Il a aussi annoncé un changement de cap en glissant au passage que le coût d’une équipe demeurerait le même, peu importe le scénario.

«Nous ne pensons pas en arriver là par voie de déménagement. Le coût serait quand même de 650 millions $, mais comment ça se ferait ? Ce n’est pas une question sur laquelle nous avons dû nous pencher pour le moment. Nous verrons en temps et lieu, s’il y a lieu», a-t-il résumé.

Santé financière : des revenus à la hausse

Selon le commissaire, les revenus de la présente campagne se situeront autour de 4,85 milliards $. Le plafond salarial pour la saison à venir devrait donc grimper entre 78 et 82 millions $.

«Notre ligue est extraordinairement en santé sur le plan de la croissance et des revenus. La ligue n’a jamais été dans une telle santé, tout comme nos franchises. Nos partisans sont les meilleurs dans le monde du sport», s’est félicité Bettman.

Calendrier international : pas d’annonce pour le moment

Les gouverneurs ont par ailleurs eu de brèves discussions sur le calendrier international à venir.

«Mais il n’y a pas d’annonce à faire pour le moment, a spécifié Bettman. La Coupe du monde, pour le moment, n’est pas dans les plans parce que nous n’avons pas eu de discussions avec l’Association des joueurs. Nous visons toujours 2020, mais la convention collective peut être ouverte en 2019, donc il faudra voir selon l’état des négociations.»

Voyez le point de presse de Geoff Molson dans la vidéo ci-dessus.