Georges St-Pierre

Photo : Georges St-Pierre Crédit : Martin Chevalier / JdeM

UFC

«GSP» ne prévoit pas demeurer à 185 livres

Publié | Mis à jour

Malgré le succès qu’il a connu à son premier combat à 185 livres, Georges St-Pierre ne croit pas qu’il défendra sa ceinture face à l’aspirant numéro un de la division, Robert Whittaker.

Selon son contrat, GSP doit défendre la ceinture qu’il a remportée en venant à bout de Michael Bisping, lors du gala UFC 217, mais les plans pourraient changer.

«Nous allons en discuter, mais je ne suis pas certain que si je reviens, je le ferai à 185 lb, a avoué St-Pierre en entrevue avec le réseau TSN. Je ne pense vraiment pas.»

Le combattant originaire de Saint-Isidore a passé la majorité de sa carrière dans l’Ultimate Fighting Championship (UFC) chez les mi-moyens, à 170 lb.

Le président de l’UFC Dana White a récemment admis que GSP allait devoir s’absenter, car il souffre d’une colite ulcéreuse. Cette maladie pourrait être due à sa prise de poids accélérée qui a été plutôt complexe.

«Si je veux retourner à 185 lb, je peux le faire, a toutefois lancé St-Pierre. Je vais devoir manger beaucoup, mais j’ai appris de mes erreurs. Je ne crois pas que c’est une bonne chose de me forcer à manger afin de gagner de la masse musculaire.

«J’ai toujours été contre l’utilisation des drogues de performance et j’ai toujours utilisé des méthodes naturelles. Il n’y a pas de raccourci.»

Après sa victoire face à Bisping, le champion a admis que son camp d’entraînement avait été extrêmement difficile et qu’il avait dû s’absenter du gymnase à plusieurs reprises en raison de problèmes liés à sa prise de poids.