Crédit : AFP

UFC

«GSP» absent de la compétition pour une durée indéterminée

Publié | Mis à jour

Le combattant Georges St-Pierre sera à l’écart de la compétition pour une période indéterminée.

Le nouveau champion des poids moyens de l’Ultimate Fighting Championship (UFC) souffre d’une colite ulcéreuse. Il en a fait l’annonce sur sa page Facebook, samedi.

«Je comprends maintenant les problèmes de santé que j’ai eus durant mon dernier camp d’entraînement... Mon état s’est même détérioré durant mes vacances et les résultats des tests que j’ai passés à mon retour sont clairs: la colite ulcéreuse. Ma santé est ma priorité numéro un et je prends maintenant des médicaments qui devraient aider à réduire les symptômes. Pour le reste, tout va très bien! Un très gros merci pour votre appui!» a-t-il écrit.

St-Pierre (26-2) a disputé son premier combat en quatre ans le 4 novembre dernier au gala UFC 217 contre Michael Bisping, à qui il a ravi le titre des poids moyens par soumission au troisième round. Il a subi une blessure au cou pendant ce combat.

Après le duel, St-Pierre a avoué avoir connu un camp d’entraînement difficile. Pendant plus de deux semaines, il vomissait tous les jours, ce qui a provoqué une perte de poids.

La colite ulcéreuse est une maladie qui cause une inflammation du côlon.

Pas d'engagement

Le Québécois n’a toujours pas pris d’engagement par rapport à son avenir.

La semaine dernière, le président de l’UFC, Dana White, a déclaré qu’il serait outré si le nouveau champion refusait de défendre son titre.

L’aspirant numéro un de St-Pierre est le Néo-Zélandais Robert Whitaker (19-4), champion intérimaire.

S’il n’en tenait qu’à l'UFC, GSP affronterait Whittaker en février en Australie. L'UFC 221 sera le premier événement à se tenir à Perth et l'organisation veut impressionner. Le champion intérimaire est d'ailleurs originaire de la Nouvelle-Zélande.

Cependant, l’athlète de Saint-Isidore aimerait bien se battre à Montréal dans le cadre d’une possible tournée d'adieu.