Crédit : AFP

UFC

La mafia irlandaise menace Conor McGregor

Publié | Mis à jour

Une bagarre dans un bar impliquant le champion de l'Ultimate Fighthing Championship (UFC) Conor McGregor et le père d'une figure criminelle emblématique pourrait avoir des répercussions graves sur sa vie.

Le cartel irlandais Kinahan lui exige une rançon de 900 000 euros (1,37 million $) avant de laisser passer l'affaire.

Dimanche, la vedette internationale a jugé bon de semer la bisbille dans un pub de Dublin. Deux hommes affirment avoir été frappés par McGregor, dont un qui a des liens de parenté avec un membre de l'organisation criminelle.

Le journaliste spécialisé en crimes Paul Williams croit que McGregor fait face à un réel danger.

«Il se retrouve en plein coeur d'un conflit avec un groupe d'individus très, très dangereux, qui ont des liens avec les Kinahan. Ces gens se moquent du statut de Conor McGregor, ce qu'il représente et à quel point il est puissant.»

En entrevue à l'émission radiophonique irlandaise «Newstalk», Williams a ajouté que si le pugiliste est toujours au pays dans les prochains jours, les autorités irlandaises pourraient lui rendre visite pour l'informer que sa sécurité est menacée.

«Ils n'ont pas de paramètres. Ils n'ont pas de limites. Ils vous attaquent, vous tirent, ils font tout ce qui leur plaît», a précisé Williams à propos des Kinahan.

Une histoire de bar devient tout à coup très sérieuse.

«C'est énorme. Pouvez-vous imaginer l'impact que ça aura sur la réputation de l'Irlande si cette icône du sport est attaquée par une bande de gangsters?»