Crédit : AFP

LNH

LNH: cinq joueurs que l’on n’attendait pas en ce début de saison

Jared Clinton / The Hockey News

Publié | Mis à jour

Il y a plusieurs surprises en ce début de saison de la LNH, des joueurs que l’on ne s’attendait pas à voir si haut au classement des pointeurs de la ligue après quelques matchs de cette saison 2017-2018.

Bien sûr, personne n’a un meilleur début de saison que Nikita Kucherov. Mais ça, c’était plutôt prévu.

Toutefois, il n’y a pas que des vedettes dans le top du classement des pointeurs.

Ryan Hartman (Blackhawks de Chicago)

Saison après saison, nous savons à quoi nous attendre des joueurs comme Jonathan Toews, Patrick Kane et Duncan Keith à Chicago. Mais avec une formation diminuée comparativement à la super-puissance qu’elle était il y a quelques années, la formation de l’Illinois était cependant en droit de s’attendre à l’émergence de joueurs comme Nick Schmaltz ou Alex DeBrincat.

Toutefois, c’est Ryan Hartman qui s’est distingué. Après huit rencontres, Hartman a déjà neuf points au compteur, dont trois buts. Bien sûr, le fait qu’il soit sur le même trio que Kane aide, mais Hartman a certainement fait quelque chose de bien. S’il peut maintenir le rythme, il établira assurément une marque personnelle pour les buts et les points.

Bryan Rust (Penguins de Pittsburgh)

Pour la majorité du début de sa carrière, Rust a été principalement utilisé sur les troisième et quatrième trios des Penguins. Cette saison, le rapide ailier a été promu sur les meilleures unités de l’équipe.

Après sept parties, Rust a déjà amassé huit points, dont sept aides. S’il peut maintenir le rythme, il pourrait bien surpasser le cap des 40 points pour la première fois de sa carrière.

Vladislav Namestnikov (Lightning de Tampa Bay)

Tout semble bien aller à Tampa. Nikita Kucherov et Steven Stamkos sont en feu. Mikhail Sergachev fait très bien à ses premiers pas dans la LNH, Brayden Point poursuit sur sa lancée de 2016-2017 et Andrei Vasilevskiy respecte les attentes placées en lui.

Pourtant, Namestnikov a amassé huit points, dont trois buts, en huit matchs et passe relativement sur le radar. Il complète à merveille Stamkos et Kucherov.

Olli Maatta (Penguins de Pittsburgh)

Maatta avait connu une superbe première saison avec les Penguins en 2013-2014, grâce à 29 points en 78 rencontres. Toutefois, depuis, il n’avait amassé que 35 points en 142 duels.

La tendance semble être renversée en ce début de 2017-2018 puisque le défenseur finlandais a obtenu sept points, dont deux buts, en sept matchs. Il obtient du temps de jeu sur l’avantage numérique.

Dustin Brown (Kings de Los Angeles)

Le changement d’entraîneur à Los Angeles semble avoir grandement contribué au bon début de saison de Brown, qui en arrachait depuis quelques campagnes.

Lors des quatre dernières saisons, Brown n’avait pu surpasser le plateau des 15 buts.

En 2017-2018, Brown a déjà marqué à quatre reprises en six parties, obtenant au total sept points.

De 2013-2014 à 2016-2017, Brown a passé en moyenne environ 16 minutes sur la patinoire par match. Cette saison, il frôle les 19 minutes passées sur la surface glacée, par match.

Pour lire le texte original sur le site de The Hockey News: «Five Players Off To Unexpected Hot Starts This Season»