Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Lancement NHL 2018

Dans la tête de Claude Julien : 3 combinaisons possibles d’alignement pour le Canadien

TVA Sports / Frédéric Guindon

Publié | Mis à jour

Présenté par

 

À l’orée de la saison 2017-18 de la LNH, bien des incertitudes demeurent quant au genre de formation que le Tricolore présentera.

Quand Andy Mailly-Pressoir s’est entretenu avec les fans de hockey lors du MÉGA Tournoi Microplay NHL18 vendredi dernier, une chose était claire : tous attendent avec impatience le retour du Canadien. Plusieurs d’entre vous possédez déjà votre alignement fétiche dans NHL 18. Pourtant, rien n’est encore sûr quant aux alignements qui fouleront la patinoire en octobre.

La plupart des observateurs s’entendent pour dire que l’escouade défensive sera particulièrement plus faible que lors de la dernière campagne, compte tenu des départs d’Andrei Markov, Nathan Beaulieu, Alexeï Emelin et Mikhail Sergachev. Pourtant, le directeur général Marc Bergevin prétend que son équipe s’est améliorée, surtout à la ligne bleue.

À l’offensive, on pourrait calculer que le nouveau venu Jonathan Drouin comblera le vide laissé par le déménagement d’Alex Radulov à Dallas. Quant à lui, Aleš Hemský (s’il parvient à rester en santé) apportera une touche que n’avaient certainement pas Steve Ott, Dwight King ou Brian Flynn. L’émergence de Lehkonen, Danault et Byron, l’hiver dernier, confère un caractère rassurant aux possibilités du CH en attaque.

Il ne faut toutefois pas oublier la débâcle du printemps 2017. L’équipe n’a alors pu enregistrer que 11 maigres buts en six matchs face aux Rangers en première ronde des séries éliminatoires.

Bref, avec une formation passablement renouvelée, plusieurs options s’offrent à Claude Julien.

Voici trois alignements possibles qui contiennent tous la même certitude : Carey Price sera le gardien numéro un et Al Montoya jouera les seconds violons.

OPTION A



Attaquants

Pacioretty — Drouin — Galchenyuk


Lehkonen — Danault — Gallagher 


Hudon — Plekanec — Hemský


Byron — Mitchell — Shaw

Capitals vs Canadiens
Crédit photo : Martin Chevalier / JdeM

Défenseurs

Jerabek - Weber

Alzner —Petry


Benn — Schlemko


Davidson



Dans cette option, les trois meilleurs attaquants du Canadien se retrouveraient ensemble sur la première ligne, ce qui est un peu l’équivalent de mettre tous ses œufs dans le même panier.
Une place serait faite à Charles Hudon au sein de cet alignement, mais est-il un joueur de troisième trio ? Il est étrange de constater qu’un marqueur de 20 buts (Byron) et qu’un vétéran qui gagne près de 4 M$ par année (Shaw) se verraient assignés à la quatrième ligne.

À la défense, Weber, intouchable à droite du premier duo, se verrait flanqué du nouveau venu Jerabek, qui avait fait flèche de tout bois dans la KHL l’an dernier. Les deux autres duos semblent bien équilibrés, tandis que Brandon Davidson jouerait le rôle de roue de secours.

__________

OPTION B



Attaquants

Pacioretty - Drouin - Hemský


Galchenyuk — Danault — Lehkonen

Byron — Plekanec — Gallagher 


Hudon — McCarron — Shaw

Canadiens contre Capitals
Crédit photo : Pierre-Paul Poulin / Le Journal de Montréal

Défenseurs

Alzner — Weber


Davidson —Petry


Benn — Schlemko


Streit



Ici, l’heureux élu à la droite de Drouin et du capitaine est Aleš Hemský. Il ne faut pas oublier qu’il a déjà connu des campagnes avec au-delà de 70 points, mais c’était il y a 10 ans. Sa présence au sein de cette escouade permettrait de mieux équilibrer les trios puisque le numéro 27 se retrouverait en compagnie de Danault et du jeune Finlandais qui n’a montré qu’une partie de son potentiel l’an dernier. Deux recrues se joindraient à la formation sur la quatrième unité : Hudon et McCarron. Ce qui risque de ne pas enchanter Shaw. À la défense, le fait de joindre Alzner à Weber créerait une paire expérimentée, mais fort peu mobile. Il est fort probable qu’avec une telle formation, Streit verrait plus souvent le feu de l’action parce que cette brigade défensive manque nettement de punch et pourrait souffrir dans les relances.

_________

OPTION C

Attaquants

Pacioretty — Drouin — Byron


Galchenyuk — Danault — Gallagher 


Lehkonen — Plekanec — Shaw


McCarron —  Mitchell — Hemský



Crédit photo : Martin Chevalier / JdeM

Défenseurs

Alzner — Weber


Jerabek —Petry


Benn — Schlemko


Juulsen

Quelques expériences dans ce scénario. À la droite, sur la première ligne, pourquoi ne pas tester l’étonnant Byron qui a épaté la galerie l’an dernier avec ses 22 buts ? De la sorte, on conserverait une excellente seconde unité. Le problème reste que Lehkonen ne mérite pas de jouer sur la troisième ligne. En guise de quatrième unité (un endroit où Hudon n’a certainement rien à faire), McCarron, Mitchell et Hemský pourraient tenter de gagner des points aux yeux de l’entraîneur. 
La brigade défensive contient aussi quelques expérimentations : Jerabek gagnerait sa place au sein du deuxième duo à fort potentiel offensif, tandis que le jeune Juulsen se verra donner la chance de faire ses preuves à Montréal en acceptant le poste de septième défenseur.

Il est impossible de prédire les choix de Claude Julien, mais il est toujours agréable de jouer au gérant d’estrade !
 Selon vous, laquelle de ces formations aurait le plus de succès et
 pourquoi ?


D’ici le début de la saison, il y a tout de même une façon virtuelle de tester ces alignements. Pour les mordus de hockey trop impatients, on vous rappelle que NHL 18 est offert chez Microplay.