Tennis

Les remerciements de Denis Shapovalov

Publié | Mis à jour

La poussière de la Coupe Rogers de Montréal est retombée.

Denis Shapovalov est un nouveau membre du top 70 et la sensation canadienne du tennis a fait le point sur sa montée en flèche, causée par sa participation aux demi-finales, contre l’Allemand Alexander Zverev.

Dans la foulée, «Shapo», 18 ans, a surpris l’Espagnol Rafael Nadal et ouvert les yeux de la planète tennis.

Les remerciements de Denis Shapovalov - TVA Sports

 

Les déclarations de Shapovalov au stade Uniprix, jeudi :

«C'est tout un changement, mais personnellement je ne me sens pas comme si j'étais dans le top 70. J'ai du travail à faire pour sécuriser mon statut.»

«Mon entraîneur Martin Laurendeau m'a toujours dit qu'il me faudrait encore trois ans pour monter.»

«Je pense que j’ai gagné 30 000 abonnements sur Twitter, c’est fou! Mais je dois me concentrer pour réaliser mes rêves.»

«J'ai joué cinq matchs contre des joueurs d'élite. J'ai dû me retirer du tournoi de Vancouver pour bien me préparer aux Internationaux des États-Unis.»

«Je n'ai jamais été autant énergisé une atmosphère comme celle générée par les partisans à Montréal. S'ils ne sont pas là, je ne bats pas Rafael Nadal.»

«J'aurais aimé avoir un laissez-passer à l'U.S. Open, mais je comprends parfaitement les besoins de la fédération américaine.»

«Félix Auger-Aliassime est en forme! Il frappe fort à l'entraînement. Il sera là à New York.»