Crédit : JEFF CONNER/AGENCE QMI

Joueurs Audi de la semaine

Indice Audi : Dzemaili gâche le party de gardiens

Publié | Mis à jour

Statistiquement, Blerim Dzemaili a réalisé à Philadelphie sa meilleure prestation dans l’uniforme de l’Impact de Montréal... et l’une des meilleures en Major League Soccer (MLS) cette saison.

C’est ce que nous révèle l’Indice de joueur Audi, qui suit les joueurs tout au long des matchs et attribue des points à chacune de leurs actions afin d’identifier le plus objectivement possible les meilleures performances.

Le milieu de terrain suisse a obtenu la note générale de 1093 points au terme de la victoire de l’Impact contre l’Union, ce qui représente le meilleur résultat dans toute la ligue au cours du week-end. Dzemaili a notamment récolté 570 points grâce à ses deux buts marqués depuis l’intérieur de la surface, et il a ajouté 170 points en obtenant un penalty pour son équipe.

Chose rare, mais toutefois appréciable : Dzemaili est le seul joueur à caractère offensif à s’être taillé une place dans le top 5 des meilleurs joueurs du week-end.

C’est le défenseur de Dallas Matt Hedges qui apparaît en deuxième place de ce classement symbolique, avec 1009 points. Malgré un carton jaune qui lui a coûté 75 points, Hedges a livré une prestation défensive de toute beauté : six interceptions (288 points), six dégagements (288 points), ainsi que cinq renvois de la tête (240 points).

Tout juste derrière Hedges figure le gardien de but Sean Johnson. Son club, New York City, lui doit une fière chandelle, car sans ses prouesses (total de 1008 points), il ne serait pas reparti de Los Angeles avec les trois points de la victoire. À quatre reprises, il a effectué des arrêts qui ont permis de repousser le danger, ce qui lui a permis d’engranger 180 points.

Mais Johnson n’est pas le seul gardien à s’être illustré lors du dernier week-end d’action en MLS. Le vétéran Tim Howard, des Rapids du Colorado, a de son côté réalisé cinq plongeons spectaculaires (275 points) pour garder sa cage inviolée. Avec une performance de 945 points, il a permis à son club de prendre un bon point à Dallas.

Ce top 5 est complété par Michael Murillo, le défenseur des Red Bulls de New York, qui a lui aussi sauvé son équipe en effectuant plusieurs tacles salvateurs (155,25 points), dont un alors qu’il se trouvait en position de dernier défenseur (120 points). Du haut de ses 21 ans, le Panaméen, qui n’a que 10 matchs MLS au compteur, semble promis à un bel avenir.