Impact

Une semaine déterminante pour l'Impact

Publié | Mis à jour

C’est en pleine confiance que l’Impact de Montréal amorce cette semaine une séquence cruciale de quatre matchs à domicile qui pourrait lui permettre de sauver sa saison.

La troupe de Mauro Biello, qui occupe le septième rang de l’Association de l’Est, tentera de remporter un troisième duel de suite pour une première fois cette année lorsque le Fire de Chicago sera en ville, mercredi.

«Ce sera un match difficile, on joue contre l’une des équipes les plus fortes de ce championnat, a analysé Blerim Dzemaili après la séance d’entraînement, lundi. Mais si on joue comme on a joué les deux derniers matchs, je ne suis pas préoccupé. J’ai très confiance qu’on peut gagner ce match.»

«Avec le retour de Nacho [Ignacio Piatti], qui est un joueur important, on a changé aussi un peu la tactique. On a repris le 4-3-3, ça change les choses un peu. [...] Nacho a toujours un, deux ou trois adversaires sur lui, ça ouvre des espaces pour moi et les autres joueurs.»

Le Fire est pour sa part troisième dans l’Est après avoir effectué de nombreux changements durant les derniers mois. La formation de l’Illinois, qui croupissait dans les bas-fonds du classement, forme désormais l’une des meilleures offensives du circuit Garber.

«C’est une bonne équipe qui a eu une excellente première moitié de saison. Ils ont fait beaucoup de changements et ç’a porté fruit», a mentionné Biello.

«[Bastian] Schweinsteiger est là, [Dax] McCarty, Juninho, [Michael] de Leeuw et [Nemanja] Nikolic, qui est en train de bien faire à l’attaque. C’est une attaque très explosive, très forte dans la possession, alors il faut faire attention à ça.»

Des options pour Biello

Le Bleu-Blanc-Noir disputera ensuite une troisième rencontre en huit jours contre le Real Salt Lake, samedi. Avec l’arrivée de Samuel Piette et du défenseur central Deian Boldor, en plus du retour de quelques blessés, dont Piatti, Biello a maintenant plusieurs options. Boldor et Andres Romero pourraient notamment être disponibles ce week-end.

«Je veux mettre sur le terrain deux équipes qui peuvent aller chercher les trois points», a souligné le pilote à propos de ses deux prochains défis.

«C’est bien, pas juste sur le terrain, mais au niveau du travail à l’entraînement. Quand tu as tous ces joueurs, tu vois l’intensité et la qualité qui augmentent, et ça fait partie de la cohésion qu’on commence à voir sur le terrain. Et avoir des joueurs disponibles que je peux utiliser, surtout dans une semaine où on a trois matchs et où je dois faire une rotation à certaines positions, c’est bien.»

Peu de repos 

Les joueurs de l’Impact devaient profiter d’une journée de repos dimanche, mais ils ont plutôt été coincés pendant plusieurs heures à l’aéroport de Philadelphie. La Major League Soccer (MLS) impose une limite de vols nolisés et plusieurs joueurs, dont Didier Drogba, ont dénoncé cette situation par le passé. Il faut maintenant ajouter le nom de Dzemaili à cette liste.

«C’est une chose très importante, on a un match dans deux jours et hier [dimanche], c’était un jour de repos pour nous et on n’a pas eu de repos. La MLS doit changer ça au plus vite», a-t-il précisé.

«Pour amener des joueurs importants, si tu coupes un problème comme ça, ils y penseront deux fois avant de venir. Ce n’est pas une chose positive pour la ligue.»

Par ailleurs, Ballou Tabla ne sera pas en uniforme mercredi, puisqu’il est ennuyé par une infection de la gorge.