Crédit : AFP

MLB

MLB: gagnants et perdants à la date limite

MLB: gagnants et perdants à la date limite

Sylvain Rondeau

Publié 01 août 2017
Mis à jour 01 août 2017

Hier était la première date limite pour les équipes du baseball majeur afin de conclure des transactions et le moins que l'on puisse dire est que c'est encore une fois les mêmes équipes qui ont été actives. Voici mes gagnants et mes perdants de cette journée.

Les gagnants

Dodgers de Los Angeles : Ils sont sans aucun doute les grands gagnants. Non seulement, ils ont gagné la loterie Yu Darvish qui viendra combler la perte temporaire de Clayton Kershaw, mais à son retour, la rotation sera impressionnante avec Kershaw, Darvish, Wood, Hill et Maeda. Tout ça, jumelé à une attaque explosive et un enclos de relève qui vient de se voir ajouter Tony Watson et Tony Cingrani, difficile de voir une autre équipe rivaliser avec eux, mais bon, une fois en séries, tout peut arriver.

Yankees de New York : Voici les nouveaux favoris pour remporter la fameuse division Est de l'Américaine. Les ajouts de Sonny Gray, Jaime Garcia, Todd Frazier, David Robertson et Tommy Kahnle font d'eux une équipe redoutable sur la butte, autant pour amorcer que pour terminer les matchs. Brian Cashman a gagné la bataille 2017 face à son homologue Dave Dombrowski à Boston.

Cubs de Chicago : Les Cubs n'avaient pas besoin de faire de grands ajouts. Ils avaient déjà obtenu Jose Quintana le 13 juillet dernier et ont ajouté de la profondeur en relève avec Justin Wilson et derrière le marbre avec Alex Avila qui, les Cubs l'espèrent du moins, pourra jouer le même rôle que David Ross dans leur conquête de la Série mondiale la saison dernière.

Diamondbacks de l'Arizona : Ils ont bougé plus tôt en allant chercher J.D. Martinez des Tigers. Une addition qui permet aux D-Backs de demeurer dans la course dans l'Ouest de la Nationale avec une plus grande profondeur au champ extérieur.

Rockies du Colorado : Les Rockies ne font pas trop de bruit, mais ils seront à surveiller d'ici la fin de la saison. Ils sont bien installés au sommet de la course du meilleur deuxième avec les Diamondbacks et ont comblé deux postes où ils manquaient cruellement de talent. Ils ont ajouté Pat Neshek en relève et surtout Jonathan Lucroy comme receveur en espérant qu'il puisse relancer sa saison.

Royals de Kansas City : Après un lent début de saison, voilà que les Royals sont de retour. Ils alignent les victoires depuis la pause du match des Étoiles et ils ont été en mesure d'ajouter des bras (Cahill, Maurer, Buchter et Farrell) en plus d'ajouter de la profondeur dans le champ extérieur avec Melky Cabrera. Une belle équipe bien équilibrée qui sera à surveiller.

Les perdants

Red Sox de Boston : Malheureusement, les Red Sox n'ont pas réussi à frapper de coup de circuit à la date limite. Oui, ils ont obtenu Addison Reed qui va donner un bon coup de main dans l'enclos des releveurs, mais ils n'ont pas été en mesure d'ajouter un lanceur partant. Avec David Price sur la liste des blessés, la situation au monticule inquiète. Pourront-ils maintenir le rythme des Yankees avec Reed et l'ajout d'Eduardo Nunez au troisième coussin? Nous verrons bien.

Astros de Houston : Avec la situation problématique dans la rotation des partants, Dallas Keuchel qui revient tranquillement, Lance McCullers qui vient d'être placé sur la liste des blessés, disons que les Astros avait besoin d'un bras. Ils ont obtenu Francisco Liriano, mais ce ne sera pas suffisant. En espérant que l'attaque comble le manque de profondeur au monticule. Les Morton, McHugh, Fiers et Peacock ne pourront jouer au-dessus de leur tête toute la saison.

Indians de Cleveland : Les Indians sont allés piger dans l'enclos de relève des Blue Jays pour obtenir Joe Smith, leur seule et unique acquisition de la date limite. Ils recherchaient un autre partant, mais n'ont pas été en mesure d'aller le chercher. Ce ne sera pas facile pour les Indians de répéter leurs exploits de la saison dernière en séries.

Brewers de Milwaukee : Non seulement ils viennent de perdre le premier rang de la Centrale dans la Nationale aux mains des Cubs, mais il ont déjà glissé à 2,5 matchs et ils ne sont pas parvenus à ajouter les joueurs nécessaires (Swarzak et Jeffress) pour espérer se battre jusqu'en septembre. Ils peuvent se consoler en se disant qu'ils sont quelques années en avance sur le développement prévu et que leur tour viendra bientôt.

La deuxième date limite est maintenant le 31 août. D'ici là, tous les joueurs transigés doivent passer par le système de ballottage avant d'être officiellement échangé. Après le 31 août, les joueurs acquis ne seront pas éligibles à jouer en séries éliminatoires.

Pour ce qui est des Blue Jays, ils ont clairement tourné la page sur 2017 afin de se concentrer sur la prochaine saison en conservant le noyau principal de l'équipe. Si les blessures peuvent laisser tranquille la rotation, les Jays ne sont qu'à quelques bonnes signatures sur le marché des joueurs autonomes de pouvoir espérer revivre la frénésie des séries.