Kylie Masse

Photo : Kylie Masse Crédit : AFP

Sports aquatiques

Un autre record canadien pour Kylie Masse

Publié | Mis à jour

Kylie Masse a encore une fois connu une excellente journée lors des Championnats du monde FINA, vendredi, alors qu’elle s’est qualifiée pour la finale du 200 mètres dos, inscrivant un nouveau record canadien au passage, à Budapest.

La nageuse de 21 ans a terminé au deuxième rang des demi-finales avec un chrono de 2 min 05,97 s.

Seule l’Australienne Emily Seebohm, la championne en titre, a été plus rapide en 2:05,81.

« Je pouvais voir que la course était serrée. À un moment donné, j’ai vu le tableau. Je savais que la fin serait serrée, mais j’ai fait du mieux que j’ai pu pour toucher le mur le plus rapidement possible, » a dit Masse.

Masse compte maintenant cinq records canadiens inscrits cette semaine. Cela inclue le record du monde au 100 m dos en 58,10, établit ce mardi. En plus de cette médaille d’or, elle a aidé le relais 4 x 100 m quatre nages mixte à remporter le bronze et abaisser le record canadien en 3:41,25.

La Canadienne Hilary Caldwell se joindra à Masse lors de la finale samedi soir, se classant en huitième place avec un temps de 2:07,64.

Masse, qui participe à ses premiers championnats du monde en grand bassin, a hâte de nager au côté de Caldwell.

«Hilary est une super amie et une dossiste de talent, c’est quelqu’un que j’admire beaucoup, » a dit Masse. « Je sais qu’elle va bien nager en finale.»

La Torontoise Penny Oleksiak participera à une troisième finale individuelle, alors qu’elle a abaissé son propre record canadien au 50 m papillon. Son temps de 25,66 la classe en quatrième place.

«Je me sentais bien, a dit Oleksiak. Je pense que je dois pendre plus de plaisir avant le 50 m papillon. Je prends toutes mes autres épreuves très au sérieux et j’ai un plan complet avant mes courses, mais celle-ci, c’est littéralement: baisse la tête et touche le mur la première.»

Le Canada a deux médailles et 13 finales à ces Championnats.