Sports aquatiques

Une autre médaille pour Jennifer Abel

Publié | Mis à jour

La plongeuse Jennifer Abel a remporté sa troisième médaille des Championnats du monde FINA 2017, samedi. Après avoir mis la main sur l’argent au 3 m synchro féminin avec Mélissa Citrini-Beaulieu et sur le bronze au 3 m individuel, c’est avec son partenaire François Imbeau-Dulac qu’elle est montée sur la troisième marche du podium au 3 m synchro mixte, à Budapest, en Hongrie.

La Lavalloise et le Terrebonnien ont récolté un total de 297,72 points pour leurs cinq plongeons. Les Chinois Wang Han et Li Zheng ont été sacrés champions du monde dans cette épreuve avec une note de 323,70. Les Britanniques Grace Reid et Thomas Daley sont quant à eux deuxièmes avec 308,04 points.

«C’est certain que nous aurions aimé avoir une couleur de médaille différente, a dit Abel. Nous avons fait plusieurs erreurs et, malgré ça, nous sommes montés sur le podium.»

Imbeau-Dulac était du même avis en mentionnant que les deux athlètes n’ont pas été aussi constants dans leurs plongeons individuels que ce qu’ils auraient souhaité.

«C’est malheureusement notre moins bon pointage de l’année. Nous sommes un peu déçus par rapport à ça, mais nous pouvons être très fiers de notre performance dans l’ensemble. Nous ne nous sommes pas beaucoup entraînés ensemble et Jen a fini la compétition tard vendredi.»

Même si le 3 m synchro mixte ne constitue pas une épreuve olympique, une médaille aux Championnats du monde représente un titre prestigieux pour le duo.

«Nous savons que nous sommes capables de monter sur le podium. Maintenant, il ne reste qu’à aller chercher un peu de qualité individuelle. Nous ne baissons pas les bras. Nous allons continuer à travailler fort et, dans deux ans, ce sera une autre ''game ''. Nous allons livrer une belle performance pour remporter le titre mondial », a ajouté Imbeau-Dulac.

Abel, la multiple médaillée

Avec l’ajout de l’épreuve du 3 m synchro mixte au programme des mondiaux, Abel est devenue la première Canadienne à remporter trois médailles lors des mêmes Championnats du monde. Également, elle est la plongeuse canadienne avec le plus grand nombre total de médailles gagnées aux Mondiaux, à égalité avec Alexandre Despatie, avec huit.

«Je pense que je ne réalise pas encore que j’ai remporté trois médailles en trois épreuves, a fait savoir l’athlète de 25 ans. C’est certain que je vais retourner à la maison la tête haute. Je pense que je ne pouvais pas mieux rêver que ça!»

Maintenant que sa saison est terminée, Abel dresse un portrait positif de ses compétitions.

«Je suis vraiment satisfaite en général. Je suis venue ici pour tourner la page sur les Jeux olympiques 2016 et c’est ce que j’ai fait, a-t-elle ajouté. Je voulais vraiment arriver ici en confiance. Mes entraînements ont super bien été. J’ai appris cette saison à travailler beaucoup plus fort sur ma préparation mentale parce que j’ai été très affectée par mes deux quatrièmes places aux Jeux de Rio. Aujourd’hui, tous ces efforts en ont valu la peine.»