Impact

Un nouveau défenseur s’amènera avec l’Impact

Dave Fontaine / Agence QMI

Publié | Mis à jour

Avec la période des transferts qui est ouverte jusqu’au 9 août, il faut s’attendre à voir quelques nouveaux visages chez l’Impact de Montréal au cours des prochaines semaines.

Le directeur technique Adam Braz a confirmé qu’il était en négociation avec le FC Bologne, qui est également la propriété de Joey Saputo, afin de faire l’acquisition du défenseur central Deian Boldor. Le Roumain de 22 ans a passé la dernière campagne avec le Hellas Verone, en Série B.

«On finalise les documents, mais on est proche de finaliser le tout et on espère pouvoir faire une annonce dans les prochains jours», a révélé Braz aux médias, mardi.

Le téléphone ne cesse de sonner

Le Bleu-Blanc-Noir a aussi obtenu les services du latéral gauche Shaun Francis, des Earthquakes de San Jose, la semaine dernière, pour combler l’absence d’Ambroise Oyongo, qui sera sur la touche pour le reste de la campagne.

Toutefois, Braz pourrait être tenté de compléter une autre transaction avec une formation de la Major League Soccer (MLS).

«C’est dur de faire des échanges dans la ligue, toutes les équipes doivent respecter le cap salarial et le nombre de places disponibles, mais il y a beaucoup de discussions», a-t-il précisé.

«Je reçois des appels par rapport à nos joueurs chaque jour. C’est sûr qu’il y a certains joueurs dans notre effectif qui sont intéressants et à la fin, il y a des discussions, c’est normal.»

Un Québécois dans la mire?

Avec la présence d’Ignacio Piatti, de Blerim Dzemaili et de Matteo Mancosu ainsi que l’émergence de Ballou Jean-Yves Tabla et d'Anthony Jackson-Hamel, l’Impact mise sur plusieurs joueurs capables de trouver le fond du filet. L’équipe cherche donc à se renforcer défensivement.

«On est une équipe offensive, avec des joueurs qui veulent aller vers l’attaque. Donc, quand on évalue, on regarde des joueurs qui sont plutôt défensifs, avec cette mentalité d’aimer défendre et regagner le ballon», a expliqué l’entraîneur-chef Mauro Biello.

Le milieu défensif Samuel Piette, qui est l’un des piliers de la formation canadienne depuis le début de la Gold Cup, semble avoir le profil recherché par l’Impact. Les performances du Québécois ne sont d’ailleurs pas passées inaperçues. Biello a bien aimé ce qu’il a vu de Piette récemment.

«À mon avis, il a eu des excellents matchs. Je pense que, peut-être, c’est lui la raison pour laquelle ils sont en train de bien faire, au niveau de sa mobilité au milieu de terrain, pour couvrir des espaces, arrêter les contre-attaques, regagner le ballon et relancer avec son jeu simple», a expliqué le pilote.

«Je pense qu’il a très bien fait, déjà il a joué avec Patrice [Bernier]. C’est quelqu’un qu'on regarde, c’est sûr.»

Rien n'est conclu

Braz s’est cependant fait peu optimiste dans le dossier Piette, évoquant la situation contractuelle de l’athlète de 22 ans, qui a passé la dernière saison avec le CD Izarra, en troisième division espagnole.

«C’est un joueur ayant un contrat avec une autre équipe européenne, a-t-il indiqué. C’est sûr qu’il joue une bonne Gold Cup et qu'il a aidé l’équipe nationale à atteindre les quarts de finale. On a vu ça, mais on doit absolument respecter le fait qu’il a un contrat.»

«On n’est pas en négociation en ce moment avec son club en Espagne.»

Le directeur technique a aussi confirmé que l’équipe n’était pas à la recherche d’un troisième joueur désigné.

«Ce n’est pas notre intention», a-t-il simplement dit.

Point de presse complet d'Adam Braz - TVA Sports