LNH

Marc-André Fleury salue Pittsburgh et ses partisans

Publié | Mis à jour

Marc-André Fleury a pris la peine de saluer Pittsburgh et ses partisans, lundi, dans un article publié sur «The Players Tribune».

Le gardien québécois a passé 14 saisons avec les Penguins avant d’être sélectionné par les Golden Knights de Vegas, mercredi dernier, au repêchage d’expansion.

Fleury gardera d’impérissables souvenirs de Pittsburgh, y ayant notamment remporté trois Coupes Stanley.

Le Québécois revient d’abord sur le moment où  il a été repêché par les Penguins, en 2003, mentionnant qu’il aurait été heureux d’aller n’importe où, mais que finalement, avoir la chance de jouer avec Mario Lemieux l’emballait grandement.

«Les 14 années suivantes ont dépassé mes rêves les plus fous», écrit-il.

«Je me souviens de la première fois où j’ai arrêté un tir de Mario à l’entraînement. Ce n’était qu’un lancer de réchauffement, mais vous pouvez être certains que j’ai gardé la rondelle et je l’ai toujours chez moi.»

La Coupe Stanley de 2009, sa première, reste l’un de ses plus beaux souvenirs.

«Voir mon bon ami Max Talbot compter deux énormes buts pour nous, c’était incroyable. Et puis, bien sûr, je n’oublierai jamais cet arrêt que j’ai fait aux dépens de Nicklas Lidstrom dans les dernières secondes. J’ai arboré avec fierté une grosse marque sur mes côtes pendant des semaines après cet arrêt.»

Surtout, Fleury prend soin de remercier les partisans qui l’ont fait se sentir chez lui dès son premier match. Des partisans qui l’ont également relancé au cours de la dernière saison, alors que son poste avec les Penguins devenait de plus en plus incertain.