LNH

Sidney Crosby fait l’éloge de ses coéquipiers

Publié | Mis à jour

Le capitaine des Penguins de Pittsburgh Sidney Crosby a soulevé sa troisième coupe Stanley et a remporté, pour une deuxième année consécutive, le trophée Conn-Smythe, remis au joueur le plus utile des séries, dimanche.

Souvent désigné comme le meilleur joueur au monde, Crosby s’est plutôt attardé aux exploits de ses coéquipiers durant la conférence de presse d’après-match.

Au moment de parler du trophée remis au joueur le plus utile des séries, le numéro 87 a évoqué certains coéquipiers qui auraient pu le remplacer pour cet honneur.

«Je pense que Geno (Evgeni Malkin) vient tout de suite à l'esprit. On pourrait aussi mettre nos deux gardiens, car ils ont volé des matchs tout au long des séries, a affirmé Crosby. Guentzel, pour un jeune, a aussi été vraiment incroyable d’entrer comme ça et de marquer comme il l'a fait.»

L’exploit accompli par les Penguins de remporter deux coupes Stanley d’affilée est d’autant plus retentissant qu'ils l’ont fait sans leur défenseur numéro 1, Kristopher Letang.

«Nos défenseurs connaissaient la pression qui venait avec la perte d'un gars qui joue 25 à 30 minutes par match, mais cela ne les a pas intimidés. Ce qu’était prêt à faire ce groupe de gars et ce qu'ils ont apporté, c'est tout aussi important. Je pense qu'ils ont prouvé de quoi ils sont capables», a expliqué Crosby, qui a obtenu 27 points dans les séries 2017.

Le capitaine de Penguins, qui a amassé un nombre de trophées collectifs et individuels incalculable tout au long de sa carrière, n’a aucune difficulté à trouver la motivation pour continuer de se surpasser.

«C’est pour partager ces moments avec le groupe de gars. C’est un sentiment indescriptible que de partager cela avec des gars avec qui j’ai joué aussi longtemps. Je suis vraiment heureux de faire partie de ce groupe, surtout qu’une bonne partie était présente l'année dernière, donc c'est plutôt spécial.»