Impact de Montréal

Coup dur pour Oyongo

Publié | Mis à jour

L’Impact pourrait avoir encaissé une lourde perte puisque Ambroise Oyongo s’est apparemment blessé sérieusement au cours d’un match avec la sélection camerounaise, samedi matin.

Il est encore trop tôt pour connaître l’étendue des dommages, mais selon le sélectionneur camerounais, Hugo Broos, Oyongo pourrait rater jusqu’à sept mois d’activités.

Lors de sa conférence de presse d’après-match, Broos a indiqué qu’il y avait des dommages au ligament croisé antérieur. C’est donc dire que sa saison avec l’Impact pourrait être terminée.

Si c’est le cas, le club montréalais devra être actif lors de la prochaine fenêtre de transfert, qui s’ouvre dans un mois. Entre temps, Daniel Lovitz sera un homme occupé.

L’Impact savait déjà qu’il serait privé d’Oyongo jusqu’au début de juillet puisqu’il devait participer à la Coupe des confédérations avec le Cameroun, du 17 juin au 2 juillet en Russie.

Attente

L’Impact ne commentera pas l’état de santé de son défenseur pour le moment.

On préfère attendre qu’Oyongo soit revenu à Montréal pour qu’il rencontre les médecins de l’équipe.

«C’est un jeune avec beaucoup de courage et on va en savoir un peu plus demain [dimanche], a mentionné Mauro Biello. On décidera s’il sera opéré à Montréal ou ailleurs.

Il ne serait pas étonnant qu’on rappelle le jeune Aron Mkungilwa, qui évolue avec le Fury d’Ottawa dans l’USL puisqu’il n’y a pas d’autre arrière gauche dans l’effectif.

Mauvaise chute

L’arrière gauche de 25 ans participait à un match de qualification de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 contre le Maroc lorsqu’il s’est blessé au genou droit.

L’incident est survenu à la 18e minute quand Oyongo est mal tombé après qu’un adversaire eut retenu son maillot.

L’ambulance est venue le chercher sur le bord du terrain et il a ensuite été transporté dans un hôpital de Yaoundé, capitale du Cameroun, où a eu lieu la rencontre.