Séries LNH 2017

LNH 360

Publié | Mis à jour

Les Penguins de Pittsburgh ont littéralement explosé, jeudi, l’emportant 6-0 devant les Predators de Nashville pour prendre les devants dans la série finale de la Coupe Stanley, 3-2.

Résultat de jeudi

Nashville 0 – PITTSBURGH 6 (PIT mène la série 3-2)

Les vedettes brillent

Evgeni Malkin (1B, 1A), Sidney Crosby (3A) et Phil Kessel (1B, 2A) ont chacun réussi une partie de deux points ou plus pour permettre aux Penguins de n’être qu’à une seule victoire de la coupe Stanley.

Malkin (28 points) a atteint le plateau des 10 buts pour la troisième fois de sa carrière en séries éliminatoires (10 participations). Seuls deux autres joueurs des Penguins ont déjà réussi cet exploit à trois reprises ou plus : Mario Lemieux (4) et Jaromir Jagr (3).

Crosby (27 points) a réussi la 56e partie de plus d’un point en éliminatoires (147 parties).

Kessel (23 points) a réalisé la cinquième partie de trois points en éliminatoires de sa carrière (70 parties) et la troisième lors des présentes séries éliminatoires.

Malkin jette les gants contre Josi - TVA Sports

 

Vivement la maison

Depuis le début de la série entre les Penguins et les Predators, l’équipe qui évoluait à domicile a remporté les cinq premiers matchs de la série. C’est la 12e fois de l’histoire que cela arrive depuis 1939 (introduction des séries 4 de 7). À trois occasions les sept parties ont été remportées par l’équipe à domicile (1955 DET c. MTL, 1965 MTL c. CHI et 2003 NJD c. ANA).

L’équipe évoluant à domicile a remporté 38 des 54 dernières parties en finale de la Coupe Stanley, datant à 2009.

Les Penguins ont remporté 10 de leurs 13 parties à domicile lors des présentes séries éliminatoires. Ce que seulement quatre autres équipes ont fait : NJD en 2003 (12), EDM en 1988 (11), DET en 2009 (11) et CHI en 2013 (11).

Depuis le début de la série finale, l’équipe à domicile a l’avantage 24-6 dans la catégorie des buts.

Murray en bonne compagnie

Le gardien des Penguins Matt Murray a réalisé un blanchissage de 6-0. Trois autres équipes ont réussi un jeu blanc avec un écart minimal de six buts en finale de la Coupe Stanley : MTL (1947, 6-0 contre TOR, partie 1), MTL (1965, 6-0 contre CHI, partie 5) et PIT (1991, 8-0 contre MNS, partie 6).

Les Penguins ont réalisé un jeu blanc en finale de la Coupe Stanley pour la 1re fois en 25 ans. En 1992, Tom Barrasso avait vaincu les Blackhawks, 1-0, lors de la partie 3.

Murray est devenu la troisième recrue devant le filet à réaliser un jeu blanc en finale de la Coupe Stanley depuis 1967-1968, rejoignant Patrick Roy (1986, partie 4 contre CGY) et Cam Ward (2006, partie contre EDM).

Intégrale : Crosby lance une bouteille sur la glace - TVA Sports

 

Record égalé pour Guentzel

En raison de sa mention d’aide en deuxième période, l’attaquant des Penguins Jake Guentzel (21 points) a égalé le record du plus grand nombre de points en série par une recrue appartenant à Dino Ciccarelli (1981, North Stars) et Ville Leino (2010, Flyers).

Il ne manque qu’un but à Guentzel (13 buts) pour égaler le record Ciccarelli (14 buts) pour le plus grand nombre de buts par une recrue.

Tendances

L’équipe qui a remporté la cinquième partie de la finale de la Coupe Stanley après que les deux équipes se soient partagé les honneurs des quatre premiers duels ont  soulevé le précieux trophée à 17 occasions (en 24) depuis 1939.

Depuis 2001, quatre équipes ont cependant remporté les sixième et septième parties : COL (2001), TBL (2004), PIT (2009) et BOS (2011).

Pekka Rinne n'a pas su arrêter la tempête - TVA Sports

 

Le saviez-vous?

Les équipes qui ont perdu par six buts ou plus depuis le début des présentes séries ont triomphé leur affrontement suivant : Oilers (D 7-0 c. SJS partie 4, V 4- prol. Partie 5), Ducks (D 7-1 c. EDM partie 6, V 2-1 partie 7) et OTT (D 7-0 c. PIT partie 5, V 2-1 partie 6).

Rondelles libres

Les Penguins ont marqué neuf buts contre deux pour les Predators lors de la première période en finale de la Coupe Stanley.

Le capitaine des Penguins, Sidney Crosby, est le meneur (7 points) en finale de la Coupe Stanley.

Douze joueurs des Penguins ont amassé au moins un peu lors de la cinquième partie face aux Predators.

L’attaquant des Penguins Conor Sheary a célébré son 25e anniversaire de naissance avec le quatrième but de sa carrière en finale de la Coupe Stanley.

Le défenseur des Penguins Ron Hainsey a réussi une première partie de plus d’un point en éliminatoires.

Prochain match

Pittsburgh @ Nashville (20h à TVA Sports) PIT mène la série 3-2