Pittsburgh - Nashville

La confiance des Predators n’est pas ébranlée

Publié | Mis à jour

Les Predators se relèveront après avoir encaissé un revers de 6-0 aux mains des Penguins. Leur entraîneur, Peter Laviolette, en est certain.

«Il y a beaucoup de confiance dans le vestiaire, beaucoup de confiance dans notre amphithéâtre, beaucoup de confiance en la façon dont nous avons joué cette année, a souligné l’entraîneur, après le match. En séries on a joué environ 20 matchs et il y a peut-être deux matchs où je crois qu'on aurait pu mieux jouer, celui de ce soir étant l'un d'eux. Nos gars vont répondre.»

Laviolette a refusé de critiquer durement son gardien Pekka Rinne, qui n’a pas été à son meilleur dans cette défaite qui permet aux Penguins de prendre les devants 3-2 en finale de la Coupe Stanley.

«Les gars ont une immense confiance en lui, il faut juste mieux jouer devant lui», a-t-il notamment indiqué.

Voyez le point de presse dans la vidéo ci-dessus.