Pittsburgh - Nashville

Que de bons mots pour «Freddy Hockey»

Publié | Mis à jour

L’attaquant des Predators Frédérick Gaudreau en est maintenant à trois buts en quatre matchs dans cette finale de la Coupe Stanley.

Le but inscrit lundi par le Québécois est d’ailleurs celui qui a fait la différence dans une victoire de 4-1 des «Preds» sur les Penguins, un gain qui permet à Nashville de créer l’égalité 2-2 dans la série.

Nul besoin de dire que son entraîneur, Peter Laviolette, commence à l’aimer!

«Il faut lui donner du mérite», a-t-il expliqué à propos de Gaudreau, qui s’est longtemps battu pour atteindre la LNH.

«Quand tu commences de la façon qu’il l’a fait, à devoir travailler pour tout, littéralement chaque contrat, chaque opportunité, tout en s’améliorant... À ce niveau, ce n’est pas différent. Le mérite lui revient.»

Laviolette a également vanté la polyvalence de l’attaquant de 24 ans.

Son capitaine, Mike Fisher, s’est également montré très élogieux.

«Clairement, il a sa place ici, ce n’est pas trop gros pour lui, a mentionné le vétéran. C’est incroyable pour nous, la façon dont il est arrivé ici, il a été tellement bon. Les buts importants, son calme. Il est définitivement à sa place. Il a eu son gros mot à dire dans nos succès.»

Voyez les extraits en point de presse dans la vidéo ci-dessus.

Sujets